VIDEO. Europa-Park: On a testé pour vous la nouvelle attraction «L'express des Alpes VR-Ride»

LOISIRS Europa-Park a lancé, ce jeudi, sa nouvelle attraction : un grand huit avec des lunettes de réalité virtuelle…

Floréal Hernandez

— 

L'express des Alpes VR-Ride, la nouvelle attraction d'Europa-Park mêle grand huit et réalité virtuelle.
L'express des Alpes VR-Ride, la nouvelle attraction d'Europa-Park mêle grand huit et réalité virtuelle. — Europa-Park / L'express des Alpes VR-Ride

Europa-Park a donné un coup de jeune à son premier grand huit, L’Express des Alpes, créé en 1984. Dorénavant, on peut embarquer dans ce train avec des lunettes de réalité virtuelle. Une première mondiale pour un rollercoaster. 20 Minutes a pris le bon wagon pour tester cette attraction 2.0.

>> Voyage avec L'Express des Alpes VR-Ride.

10 places du train sont réservées aux porteurs de lunettes de réalité virtuelle

Pour prendre L’Express des Alpes VR-Ride, vous devez débourser 4 euros (l'attraction est gratuite le premier mois, une fois payante à la sortie on vous remettra un bon de réduction de deux euros). En échange, on vous donne un ticket qui vous permettra de récupérer les lunettes de réalité virtuelle nécessaires pour ce nouveau voyage.

>> Les lunettes de réalité virtuelle.

Rust, le 17 septembre 2015 -Les lunettes de réalité virtuelle utilisées pour L'Express des Alpes VR-Ride, nouvelle attraction d'Europa-Park. - Floreal Hernandez

Sur les 38 places du train, 10 sont réservés aux possesseurs des lunettes de réalité virtuelle. Elles sont indiquées avec des flèches jaune ou bleue. Assis dans le train, vous enfilez vos lunettes. Là, vous apercevez Ed Euromaus, la mascotte du parc, et ses copains. Vous réglez la netteté des lunettes. Et c’est parti.

Europa-Park offre plus de sensations avec la réalité virtuelle.

Un coup d’œil à votre droite et le passager du wagon a disparu au profit d’une mine. Vous regardez vos pieds et vous portez dorénavant deux énormes chaussures comme un clown.

Le train démarre, on n’oublie pas de se tenir car on n’a aucun repère visuel. Chose étonnante, on est dans une mine mais comme il pleut dehors, on reçoit des gouttes de pluie. Le train file, on descend dans la mine. Les virages et la vitesse paraissent avec le film plus impressionnant qu’ils ne le sont vraiment. Le résultat ? On s’accroche à la barre alors qu’habituellement, on lève les bras et crie comme un benêt.

Voyage sur un dragon

Lors de la deuxième partie du film, on se retrouve sur les ailes d’un dragon. De là, on a un point de vue sur le parc partiellement recréé en 3D. Intéressant. L’atterrissage se fait en douceur, le train arrive à quai.

>> Europa-Park, roi des parcs de loisirs pour la deuxième année consécutive.

Notre voisin de wagonnet demande : « C’est déjà fini ». Et oui, les deux tours de L’express des Alpes ont paru passer encore plus rapidement avec la réalité virtuelle.

Pour les phobiques des lunettes de réalité virtuelle ou des films d'animation, vous pouvez toujours prendre L'Express des Alpes sous sa forme initiale: celle d'un grand huit.