Sous les nuages, la plage et les cafés

©2007 20 minutes

— 

Grise mine. Entre 16 °C et 17 °C, temps nuageux et averses : selon Météo France, ce mercredi, premier jour des vacances scolaires, sera la journée la plus froide de la semaine. Pour de nombreux professionnels de la restauration, la saison estivale commence mal : « C'est un peu la déprime », lâchait hier Vincent, serveur au Gayot, un bar de la place du marché Gayot, réputée pour ses terrasses. « Mardi soir, après les résultats du bac, il n'y avait pas un chat, alors que généralement, c'est plein pour cette occasion », ajoute-t-il.

Pour les bars et restaurants misant sur l'été afin de doper leur chiffre d'affaires et qui ont recruté des saisonniers, le mauvais temps est forcément source d'angoisse. « On espère déjà que le mois de septembre sera bon pour rattraper tout ça », lâche un cafetier. Du côté des gravières, le gris du ciel est surtout source d'ennui pour le personnel. Au bord de la plage du lac Achard, les dix agents de la CUS travaillant sur le site commencent à trouver le temps un peu long. « Depuis quelques jours, on ne voit personne à part les canards », lançait hier l'un d'entre eux. Les professionnels du tourisme sont moins inquiets, la saison des Allemands et Italiens en short ayant à peine débuté. Confirmation au Port autonome, qui gère les bateaux promenades : « Nos passagers sont à l'abri dans nos embarcations, note Jean-Jacques Klein, responsable du service d'exploitation touristique. Donc les conditions climatiques ne les découragent pas. »