Le renouveau du Neuhof et de la Meinau

©2007 20 minutes

— 

La rénovation de la Meinau et du Neuhof va bon train. Fabienne Keller, maire (UMP) de Strasbourg, a pu le constater hier matin à l'occasion d'une visite sur le terrain. Une mutation en partie matérialisée par la nouvelle ligne C du tram, dont la mise en service est prévue en août prochain. Elle reliera le Neuhof au centre-ville. Autour de cette nouvelle épine dorsale, les immeubles les plus vétustes sont remplacés par des constructions de petite taille ou bénéficient d'une cure de jouvence. Des réalisations conduites par la communauté urbaine avec le soutien de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru).

Lucette Tisserand, salariée de l'association d'habitants du Neuhof Agate, se félicite « de la rénovation du groupe scolaire Guynemer et de la démolition programmée d'un immeuble en très mauvais état de la rue Ingold, remplacé par des petites maisons. Mais au-delà de la reconstruction, il faut que le bailleur social entretienne son parc sur la durée, car jusqu'à présent il y avait un déficit à ce niveau. » Le président de la Confédération syndicale des familles de la Meinau, Jean-Luc Kaneb, note pour sa part qu'il était « nécessaire d'effectuer des travaux dans la cité de la Canardière, qui avait cinquante ans ». Pour lui, l'Anru est un outil techniquement très performant pour y parvenir, « mais il faut mieux gérer l'aspect humain ». Et notamment l'accompagnement des familles qui doivent être relogées après la démolition de leur immeuble.

financement La CUS a investi 11,5 millions d'euros au Neuhof et à la Meinau. Les quartiers de Hautepierre, de Cronenbourg et des Hirondelles à Lingolsheim seront bientôt concernés.