Cinéma: Cinq Alsaciens qu'on ne pensait pas voir dans un film

INSOLITE Des stars de cinéma se cachent en Alsace...

Floréal Hernandez
— 
Doc Emmett Brown et Marty McFly dans «Retour vers le Futur».
Doc Emmett Brown et Marty McFly dans «Retour vers le Futur». — Capture d'écran www.allocine.fr / «Retour vers le Futur»

Séance ciné ou film sur canapé, ce soir, vous êtes en mode détente devant une production française ou un blockbuster américain. Et là, sans que vous vous y attendiez vous apercevez un acteur dont le physique ou la voix vous dit quelque chose. Mais que fiche-t-il sur l’écran ? 20 Minutes a repéré cinq Alsaciens qu’on n’aurait pas soupçonnés voir dans un film.

  • Le plus animé

Qui se cache derrière le personnage de Raoul ÇaRoule dans Cars 2 ? De nombreux indices conduisent à Sébastien Loeb. A la sortie du film en 2011, Pixar expliquait avoir créé une voiture pour chaque pays visité. Or Flash McQueen passait par la France et rencontrait Raoul ÇaRoule, voiture d’origine alsacienne, qui va lui apprendre de nouvelles techniques de pilotages.

  • Le plus James Bond Girl

Lie Down with Lions, cette coproduction anglo-luxembourgeoise avec l'ex-James Bond Timothy Dalton pour la télévision ne vous dit rien. C’est normal. Et sous le nom de Red Eagle ? Pas plus, bon passons. Il n’empêche, ce film figure sur le CV de Miss Alsace 1986 qui n’est autre que Nathalie Marquay-Pernaut, élue Miss France 1987. Son rôle ? Celui d’une serveuse selon wikipedia.

Dans Stars 80, Cookie Dingler joue… Cookie Dingler. Le chanteur strasbourgeois qui a atteint le deuxième place du Top 50 avec Femme libérée interprète son propre rôle comme de nombreuses stars des eighties Desireless, Jeanne Mas, Début de soirée, etc. aux côtés de Richard Anconina et de Patrick Timsit. En mai, on l'a également vu dans le film d'Alex Lutz Le Talent de mes amis dans lequel son fils Tom Dingler joue et a participé au scénario.

>> Affiche de « Stars 80 » avec Cookie Dingler.

Il y a 30 ans, Femme libérée était n°2 du Top 50.

  • Le plus discret

Voir des acteurs alsaciens dans Qu’Allah bénisse la France d’Abd Al Malik n’a rien d’étonnant, le film a été tourné à Strasbourg. Une scène retient toutefois notre attention : celle du mariage. Les acteurs Marc Zinga et Sabrina Ouazani sont à l’écran quand retentissent les premiers mots du maire pour les unir. Stupeur ! Cette voix, on la connaît ! C’est celle de Mathieu Cahn, adjoint au maire de Strasbourg. L’homme politique figure bien au générique pour cette contribution sonore.

  • Le plus sosie

Le Doc Emmett Brown de Retour vers le Futur arpente les couloirs de l’Université de Strasbourg, la dirige même. Enfin son sosie : Alain Beretz. La blague est régulièrement faite et le président de l’Unistra s’amuse de cette ressemblance avec Christopher Lloyd. Le Petit Journal de Canal + aussi.

 

La visite de François Hollande à l’Université de Strasbourg vue par le petit journal. Avec le président de l’Université…

Posted by Université de Strasbourg - page officielle on dimanche 2 février 2014