Strasbourg: Deux médias alsaciens passent sur les écrans de smartphone

MEDIAS Arrivées de deux nouvelles applis strasbourgeoises Tchapp et StrasTV App qui mêlent information et infos communautaires…  

Gilles Varela et Floréal Hernandez

— 

Les deux nouvelles applications StrasTV App et Tchapp.
Les deux nouvelles applications StrasTV App et Tchapp. — G. Varela / 20 Minutes

Pour la rentrée, deux petits nouveaux sont arrivés parmi les médias alsaciens : StrasTV App et Tchapp. Ces deux applis produisent de l’information et incitent leurs suiveurs à proposer des informations. 20 Minutes sort son smartphone et vous présente Tchapp et StrasTV App.

>> Tchapp

  • L’appli ? Accueilli par un écran totalement bleu avec un petit télégraphe redesigné (cf. Claude Chappe), on navigue de bas en haut entre les sujets. Tout en haut, une ligne de hastags permet un rapide filtre des dernières infos. Les sujets sont eux traités via une vidéo – « Pas plus de 1’30 », précise Tanguy Flores, le rédacteur en chef de Tchapp –, une ou des photos et du texte. L’info se veut courte. « Pas plus de deux scrolls, poursuit Tanguy Flores. Elle est taillée pour un smartphone. » L’application incite les tchappeurs à contribuer en proposant de l’info, leur info. Celle-ci est sélectionnée, modérée et publiée par la rédaction.
  • Qui est derrière ? Tchapp appartient à la société 333a dont l’actionnaire majoritaire est Dominique Formhals, patron d’Aquatique Show et actionnaire majoritaire de la télé régionale Alsace 20. « On a un lien de filiation avec Alsace 20 avec qui il existe un accord de partenariat sur l’information », reconnaît Tanguy Flores. L’appli bénéficie également d’une aide de sa cousine télévisuelle pour le développement économique.
  • Le plus ? « Une information régionale, moderne, un peu liftée », espère le rédacteur en chef de Tchapp.

 

>> StrasTV App

  • L’appli ? C’est le prolongement du site internet de StrasTV, web télé créée en 2010. Mais Joseph Pasquier, son fondateur, ne veut pas que l’application « soit un relais, ça va bien au-delà ». Si on retrouve les reportages de StrasTV, on trouve également le StrasTV Wall, qui offre aux utilisateurs la possibilité de s’exprimer, de publier des photos et des vidéos ou de partager une info. Là aussi, l’info communautaire passe par le tamis de la rédaction pour être modérée. Une carte de Strasbourg, StrasTV Explorer, pointe les lieux des reportages, des lieux de sortie ou encore les spots de streetart à travers la ville.
  • Qui est derrière ? StrasTV donc. L’appli a été développée par la société strasbourgeoise C’est qui Maurice ?. D’où cette question qui revient régulièrement à propos de Maurice.
  • Le plus ? La Racing TV qui relaie l’info –officielle– du club strasbourgeois et la possibilité d’écouter RBS en live.