Strasbourg: Les professionnels demandent une collecte de la taxe de séjour pour Airbnb

TOURISME Une lettre vient d’être envoyée à la société de location de logements…

Alexia Ighirri
— 
Les hôteliers ont dénoncé la concurrence de la location chez l'habitant (Illustration)
Les hôteliers ont dénoncé la concurrence de la location chez l'habitant (Illustration) — G. Varela / 20 Minutes

Airbnb taxé à Strasbourg ? A l’occasion de la présentation du bilan touristique de l’été par l’Office de tourisme de Strasbourg et sa région (OTSR) - un bon bilan tiré vers le haut par la fréquentation en hausse des touristes français et francophones -, son directeur Patrice Geny s’est fait le relais des professionnels de l’hôtellerie.

Ces derniers émettent un bémol sur la saison touristique : ils déplorent l’importance et la concurrence des locations chez l’habitant du type Airbnb… dont les propriétaires ne sont pas soumis à la taxe de séjour.

Environ 10 % de l’offre d’hébergement

« Nous n’avons pas pu vérifier, mais on ne doit pas être très loin de la réalité en disant qu’il y a 1.000 lits disponibles dans ce système en haute saison dans l’Eurométropole. C’est un chiffre important quand on pense aux 10.000 chambres d’hôtels dans l’agglomération… C’est 10 % de l’offre », explique Patrice Geny, qui rappelle que c’est aux villes de voir comment réguler l’offre et de se poser la question de la taxe de séjour.

A lire aussi : Airbnb collectera la taxe de séjour dès octobre à Paris

Pour le directeur de l’OTSR, Airbnb pourrait devenir le collecteur de la taxe de séjour pour ensuite la reverser. Ce à quoi s’est récemment engagée la société de location de logements à Paris.

Une lettre envoyée à Airbnb

La ville de Strasbourg a envoyé une lettre, lundi, au directeur d’Airbnb France. Pour Eric Elkouby, adjoint au maire en charge de tourisme, « le problème des meublés touristiques est maintenant connu. Plusieurs villes se sont inquiétées du fait que les propriétaires ne payent pas la taxe. On veut proposer un partenariat au regard des enjeux économiques liés au tourisme, voir par quels moyens on peut mettre en place une collecte de la taxe de séjour ».

Actuellement à Strasbourg, et avant sa prochaine augmentation en janvier, la taxe de séjour se situe en moyenne à 0,80 euro par jour et par personne. Les professionnels du secteur, Patrice Geny en tête, espèrent régler la question avant Noël, autre grande période touristique strasbourgeoise.