PHOTOS. Strasbourg: Un père perché sur une grue pour son fils autiste

FAITS DIVERS Du haut d'une grue du parc de l'Etoile, Aurélien a demandé une auxiliaire de vie pour son fils Emilien...

Alexia Ighirri et Gilles Varela

— 

Un papa est monté sur une grue pour réclamer une scolarisation classique et une AVS pour son fils autiste, Strasbourg le 27 aout 2015. Lancer le diaporama
Un papa est monté sur une grue pour réclamer une scolarisation classique et une AVS pour son fils autiste, Strasbourg le 27 aout 2015. — G. Varela / 20 Minutes

Il y est resté pendant cinq heures environ. Ce jeudi matin, vers 4h30, Aurélien, 33 ans, a grimpé en haut d’une grue, située sur un chantier de la rue de la Thumenau à Strasbourg, avec deux banderoles dont une portant l’inscription « Une rentrée pour Emilien », le prénom de son fils autiste de 7 ans.

Pour le maintien d’une auxiliaire de vie scolaire

A 32 mètres au-dessus du sol, ce père de famille réclamait le maintien du poste d’auxiliaire de vie scolaire pour son fils, sans quoi l’enfant devait faire sa rentrée dans une école spécialisée à Molsheim trois semaines plus tard. Une décision qu’ont refusé son père et sa mère, Marie, qui était également présente au pied de la grue jeudi matin. Celle-ci a déploré le fait de devoir faire des actions fortes, comme grimper en haut d’une grue, pour se faire entendre.

Un papa est monté sur une grue pour réclamer une scolarisation classique et une AVS pour son fils autiste, Strasbourg le 27 aout 2015.

Les parents ont finalement eu gain de cause. Aurélien est descendu, accompagné par trois pompiers, après avoir reçu un e-mail de la Maison départementale des personnes handicapées lui indiquant que son fils Emilien allait pouvoir faire sa rentrée des classes comme prévu avec une auxiliaire de vie scolaire.

Un papa est monté sur une grue pour réclamer une scolarisation classique et une AVS pour son fils autiste, Strasbourg le 27 aout 2015. - G. Varela/20 Minutes

Le père a néanmoins été entendu par la police en audition libre pour entrave au droit du travail.