« L'intime conviction » de la juge

©2007 20 minutes

— 

Lydia Pflug a « l'intime conviction » que les seize vanniers originaires d'Artol­sheim et de Saint-Pierre qui comparaissent aux côtés

de Pierre Bodein, sont impliqués dans le meurtre

de Jeanne-Marie Kegelin, 10 ans, en juin 2004.

La juge l'a affirmé hier aux assises du Bas-Rhin, s'opposant ainsi à son ex-collègue Hélène Blondeau-Patissier. Dessaisie du dossier en septembre 2006, cette dernière avait fait part vendredi de ses « doutes » sur la culpabilité des coaccusés. Lydia Pflug a pris le contre-pied, assurant qu'à l'époque Hélène Blondeau-Patissier était « d'accord » pour le renvoi des vanniers devant les assises. Elle s'est dite pour sa part « convaincue » de leur implication en juin 2005, lorsqu'un « élément pileux » découvert à Artolsheim s'était révélé compatible avec l'ADN de Jeanne-Marie.