Le parcours chaotique de Bodein devant les assises

©2007 20 minutes

— 

Le lourd passé de Pierre Bodein a été retracé vendredi aux assises du Bas-Rhin. Le multirécidiviste y comparaît depuis la mi-avril pour les meurtres de Julie Scharsch (14 ans), d'Hedwige Vallée (38 ans) et de Jeanne-Marie Kegelin (10 ans) en juin 2004. Selon des témoignages, l'accusé était un enfant plus intelligent que ses frères et soeurs. Il a arrêté l'école à 14 ans pour travailler comme apprenti maçon, avant de rapidement sombrer dans la délinquance. Aujourd'hui, il reconnaît les faits pour lesquels il a été condamné jusqu'ici, « sauf les viols ». Fidèle à sa ligne de défense, l'accusé continue de nier toute implication dans les meurtres qui lui sont reprochés, malgré son incrimination par des empreintes ADN.

expertises Les psychiatres qui se sont penchés sur la personnalité de Bodein ont pointé ses talents de « sursimulateur ». Un comportement que l'accusé explique par le fait qu'il était « bourré de médicaments » au moment des expertises.