Strasbourg: L'entreprise LANA est réglée comme du papier à musique

ECONOMIE+ Après deux redressements judiciaires, l’entreprise de papiers LANA située à la Robertsau connaît un renouveau…

Floréal Hernandez

— 

Strasbourg, le 7 juillet 2015 - La manufacture de papier LANA présente ses trois innovations et fait le point sur la reprise de la société par le Danois Lasse Brinck après le redressement judiciaire de 2013.
Strasbourg, le 7 juillet 2015 - La manufacture de papier LANA présente ses trois innovations et fait le point sur la reprise de la société par le Danois Lasse Brinck après le redressement judiciaire de 2013. — Floreal Hernandez

L’entreprise LANA est dans les petits papiers de l’Eurométropole. Reprise en 2013 par le danois Lasse Brinck après deux redressements judiciaires, la société qui produit 9.000 tonnes de papier par an se porte bien désormais et vient de recevoir le label « entreprise du patrimoine vivant », qui distingue les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels.

Un discours en danois pour le 70e salarié?

Le rebond de la société LANA est effectif avec un nombre de salariés en augmentation : 59 employés en octobre 2013, 68 en juillet 2015 et potentiellement 75 en 2017. « Guy-Dominique Kennel [ex-président du conseil général du Bas-Rhin] a promis de faire un discours en danois à l’embauche du 70e salarié », raconte avec un grand sourire Lasse Brinck, le PDG de LANA qui annonce un chiffre d’affaires de 19 millions d’euros en 2014.

>> Rouleau filigrané.

Strasbourg, le 7 juillet 2015 - Filigrane de la République Française pour les diplômes. - Floreal Hernandez.
 

L’entreprise située à la Robertsau propose 5.000 références de papier dont trois nouvelles : LANA Fil dans lequel « des fils de coton, de lin ou d’or sont inclus dans le papier, détaille le repreneur danois. C’est un papier pour l’industrie du luxe, il est infalsifiable. »

Autre nouveauté sécurisée, le LANA ii également infalsifiable avec des fibres visibles ou fluorescentes dans le papier et qui peut être utilisé pour la fabrication de billets de banque ou de passeports. Enfin, le LANA Lumière doit être présenté en septembre 2015. « Ce papier devient transparent au contact d’une source de chaleur », explique Lasse Brinck.

Strasbourg, le 7 juillet 2015 - Contrôle du papier dans la manufacture LANA. - Floreal Hernandez


Les innovations papier ne sont pas les seules sur le site de LANA, celui-ci a été totalement modifié – déplacement de la maintenance, des magasins, réorganisation des bureaux, etc. – pour une optimisation de l’organisation du travail. Au total, d’ici la fin 2015, « nous aurons investi 2 millions d’euros », indique le PDG.