Strasbourg: Les « Petits Charlies » dans les cours d'écoles

SOCIETE Diverses initiatives ont été prises dans les collèges au lendemain des tragiques événements de Paris en janvier, comme la réalisation de différents journaux, appelés « Petits Charlie »…

Gilles Varela

— 

Strasbourg le 19 juin 2015. Présentation des Petits Charlies, initiatives pour le Vivre ensemble des collégiens. En présence du recteur JP Gougeon,  du maire Roland Ries et Mathieu Cahn adjoint au maire Lancer le diaporama
Strasbourg le 19 juin 2015. Présentation des Petits Charlies, initiatives pour le Vivre ensemble des collégiens. En présence du recteur JP Gougeon, du maire Roland Ries et Mathieu Cahn adjoint au maire — G. Varela / 20 Minutes

Ce vendredi matin, les élèves du collège Foch présentaient le fruit des ateliers mis en place par la mission jeunesse de la ville de Strasbourg. Initialement, ces ateliers invitaient les élèves à réfléchir au climat scolaire, au harcèlement. Mais les événements du 11 janvier et les attaques terroristes à Paris ont eu un tel retentissement que les débats se sont naturellement orientés sur le vivre ensemble, le respect de la différence.

Le respect de l’autre

Produits de ses ateliers, les « Petits Charlies » étaient distribués ce vendredi matin aux élèves. Plus de 3.000 exemplaires, 600 par établissement ayant participé se sont ainsi arrachés. Et le résultat est bluffant (même s’il n’y a que quatre pages). Ils sont en couleurs, ont la même typographie que leur grand frère Charlie Hebdo.

« Les écoles se sont mobilisées contre le fanatisme, la barbarie. C’est la meilleure façon de lutter et le débat n’est pas clos car de nombreuses autres initiatives ont et vont être menées et cela dès la prochaine rentrée », s’est félicité le recteur de l’académie Jacques-Pierre Gougeon.

Strasbourg le 19 juin 2015. Le recteur JP Gougeon - G. Varela/20 Minutes

Apprendre à analyser l’information

Roland Ries, maire de Strasbourg, n’a pas manqué de souligner l’importance de « savoir lire les images, les analyser, les critiquer et utiliser les informations qui circulent sur Internet. « Car les temps ont changé et l’information donnée vient de toute part, il n’y a pas que l’école qui véhicule l’information. Il faut apprendre à l’analyser », a indiqué l’édile.

Strasbourg le 19 juin 2015. Présentation des Petits Charlies, initiatives pour le Vivre ensemble des collégiens.- G. Varela/20 Minutes

Les « Petits Charlies », au-delà du symbolique, constituent un support pédagogique en rapport avec la liberté de d’expression et permettront aux enseignants de poursuivre le travail sur la laïcité, la justice, les droits de l’homme, où bien encore la liberté d’expression… Vaste programme.