EN IMAGES. Strasbourg: Des lions dévorent un bélier route des Romains

ARCHEOLOGIE Découvertes d'un ensemble exceptionnel de scuptures sur les fouilles archéologiques à Koenigshoffen...

Gilles Varela

— 

Strasbourg le 11 juin 2015. archéologiques route des Romains à Koenigshoffen. Lions et sphinges. Lancer le diaporama
Strasbourg le 11 juin 2015. archéologiques route des Romains à Koenigshoffen. Lions et sphinges. —

Le chantier archéologique à l’entrée de la route des Romains à Koenigshoffen tient toutes ses promesses. Depuis le 12 mai, un ensemble exceptionnel de quatre sculptures ont été découvertes dans le comblement d’une cave. Deux lions dévorant un bélier et deux sphinges datant du 1er siècle. Ils proviennent probablement de monuments funéraires et servaient de protection pour effrayer notamment les personnes nourries de mauvaises intentions… Un fragment de bloc sculpté a également été découvert. Il avait été jeté dans une fosse. Il pourrait s’agir d’un ex-voto dédié aux « déesses du carrefour des quatre voies ».

Strasbourg le 11 juin 2015. archéologiques route des Romains à Koenigshoffen. Lions et sphinges.

 

« De l’archéologie citoyenne »

Autant de découvertes importantes qu’ont pu apprécier près de 600 élèves du quartier et des alentours ainsi que 1.300 résidents. «Nous avons souhaité faire de l’archéologie citoyenne, pour que les habitants du quartier participent, partagent et connaissent leur histoire, car c’est un quartier au passé exceptionnel qui n’a pas toujours été un faubourg mais un véritable centre, une agglomération à part entière», a souligné Alain Fontanel, adjoint au maire en charge de la culture et du patrimoine. « Car lorsque l'on connaît bien, on protège bien» a ajouté Christophe Deglise, professeur d’histoire géographie au collège Twinger et dont les élèves ont travaillé durant toute l’année scolaire sur un projet éducatif autour du passé antique de Koenigshoffen. Et s’ils connaissaient le nom des rues, ils ne faisaient pas forcément le lien avec leur histoire. »

Strasbourg le 11 juin 2015. archéologiques route des Romains à Koenigshoffen. Lions et sphinges.

 

« L’un des plus grands chantiers archéologiques de France »

Et de nouvelles découvertes sont espérées et attendues car « le terrain de jeux des archéologues » s’étend sur une superficie de 7.500 m2, « ce qui en fait l’un des plus grands de France en milieu urbain, assure Eric Elkouby adjoint du quartier. reste maintenant à valoriser les monuments trouvés. »

En attendant la fin des fouilles fin août, confiées par la ville au Pôle d’archéologie interdépartemental Rhénan (PAIR), les découvertes et le site seront accessibles au grand public à l’occasion des journées nationales de l’archéologie, le 20 juin.