Football: Revivez Strasbourg-Colomiers comme-à-la-maison (2-0)

SPORT Le Racing ne retrouve pas la L2 malgré son succès 2-0 sur Colomiers...  

Floréal Hernandez

— 

Strasbourg, le 22 mai 2015 - La déception de Mayoro N'Doye après le succès du Racing sur Colomiers (2-0) qui ne suffit pas pour que le club strasbourgeois monte en Ligue 2.
Strasbourg, le 22 mai 2015 - La déception de Mayoro N'Doye après le succès du Racing sur Colomiers (2-0) qui ne suffit pas pour que le club strasbourgeois monte en Ligue 2. — G. Varela / 20 Minutes

RACING - COLOMIERS 1-0

Blayac 63e sp, 80e

FIN

Merci de nous avoir suivi. On y croyait. Les joueurs de Duguépéroux ont fait le boulot. Pas de regret à avoir sur cette soirée. Salut bisame, à bientôt.

FIN

Tout d'honneur des Strasbourgeois, applaudissements de la Meinau mais pas de fête pour le Racing, ce soir.

FIN

Le Racing ne monte pas en Ligue 2. Bourg a gagné et le Paris FC a obtenu un nul.

FIN

Premières déceptions strasbourgeoises.

 

Joueurs et supporters sont suspendus au résultat du PFC à Bastia. On attend. C'est stressant mais ça ne sent pas bon pour le Racing.

FIN

Deuxième but de Bourg face à Boulogne, le salut du Racing ne peut venir que de Corse avec un but de Bastia face au PFC.

90e: C'est terminé. Victoire strasbourgeoise. On a retrouvé du réseau à la Meinau.

80e: BUT! BUT! BUT! Quand le stade a vibré, Blayac dans la cohue a marqué un deuxième but de la tête sur corner.

79e: Le stade de la Meinau devient fou. Ca part du kop. Un but a été marqué soit à Bourg par Boulogne soit par Bastia face au PFC. L'info n'est pas confirmée.

77e: Premier changement strasbourgeois avec la sortie de N'Diaye, très bon mais malheureux dans ses tirs, remplacé par Aguemon.

72e: Le kop continue de chanter mais l'ambiance est retombée. Mais ça peut vite partir en vrille...

69e: Le but de Blayac. Tous les smartphones étaient tournés vers l'attaquant strasbourgeois. Désormais, 11 buts en 13 matchs pour Blayac.

62e: C'est Blayac pour la transformation. BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTT! Il le frappe en douceur au pied du poteau gauche, le portier se détend mais ne peut la toucher.

61e: PENALTY POUR LE RACING!!!!!!!! Blayac, dos au but, sert N'Dour, qui arrive comme une balle dans la surface, il est fauché.

60e: BIM LA GROSSE DEMI-VOLEE DE BLAYAC! Elle est cadrée mais un Columérin se jette pour la contrée. Un bleu pour lui, je parie.

58e: Avec le but de Bourg, les choses sont simples. Le Racing doit gagner et attendre un revers du Paris FC à Bastia. Ca se complique pour Strasbourg.

57e: N'Diaye cadre superbement sa frappe à l'entrée de la surface, le portier columérin se couche et détourne.

55e: Mauvaise nouvelle à Bourg-Péronnas.

52e: Le cadre se dérobe encore. C'EST PAS VRAI! CADRER! CADRER! CADRER! Sabo au corner, N'Doye de la tête juste au-dessus.

51e: Oh le vilain souvenir qui resurgit.

49e: Une feinte à droite, une feinte à gauche, Alassane N'Diaye enfume deux Columérins. Ah, sa frappe est contrée.

48e: La tête de Blayac qui file à côté. Non! Non! Non! A trop gâcher...

46e: Pffff. Début de 2e période tendue avec cette frappe dans l'angle de Zalmate sur laquelle Oukidja s'interpose loin de son but.

46e: Pffff. Début de 2e période tendue avec cette frappe dans l'angle de Zalmate sur laquelle Oukidja s'interpose loin de son but.

46e: M. Castro lance la deuxième période. Le kop chante et Oukidja est à la parade.

MT

Retour des 22 joueurs sur le terrain. Zalmate malgré sa tête en sang de fin de mi-temps est présent.

MT

La version "Dring, dring".

MT

La tactique de la seconde mi-temps dite de façon triviale.

MT

C'est la mi-temps. Le Racing n'arrive pas à prendre l'avantage face à Colomiers. Le Paris FC et Bourg-Péronnas sont aussi à 0-0 à Bastia et contre Boulogne-sur-Mer.

45e: N'Doye sévèrement taclé envoie son pied dans la tête de Zalmate qui sort en sang. Pas de carton pour M. Castro.

43e: N'Diaye aurait pu délivrer déjà quatre fois la Meinau! Là, sa demi-volée est imparable, le gardien de Colomiers est battu mais elle n'est pas cadrée pour 5 petits centimètres.

40e: Erigez lui une statue! Oukidja voit Zalmate arrivé face à lui. Le portier quitte sa ligne et arrive aux 18 m pour contrer la frappe du Columérin.

39e: Ca veut pas rentrer! CA VEUT PAS RENTRER! Petite déviation de Bahoken au premier poteau qui n'attrape pas le cadre.

37e: coup franc pour Colomiers à plus de 30 m... Les Strasbourgeois se positionnent dans le mur, on dirait les «Maçons du coeur». Et hop, ils le contrent.

29e: Noooooonnnnnnn! Maintenant, c'est sa tête, à Blayac, qui ne trouve pas le cadre de peu sur corner.

28e: LA FRAPPE DE BLAYAC! Elle vient mourir au pied du poteau de Colomiers.

27e: Seka s'élève et ne peut mettre sa tête. N'Diaye tente la volée, elle est contrée. Colomiers se dégage.

27e: corner pour le Racing... le kop pousse... Sabo pour le frapper...

26e: C'est pas faux.

24e: M. Castro cartonne Oukidja et Quenet après une petite rixe. C'est pour chauffer encore plus l'ambiance de la Meinau, ne cachons pas les choses. #OnVousDitTout

 

22e: Le National ressemble à la Ligue 1. Aucun but sur les neuf terrains!

21e: En défense, le Racing prend quelques risques. On a vu Oukidja au-delà de ses 35 m pour couper un ballon. Là, il y avait un 3 contre 3. Attention à ne pas trop se découvrir.

20e: N'Diaye, une fois! N'Diaye, deux fois! L'attaquant bute deux fois sur le portier de Colomiers puis sur un joueur columérin. #Argh

18e: Seul le Racing est capable de me faire reprendre du Michel Sardou. Le kop lance une de ses chansons sur l'air Des lacs du Connemara.

13e: Cop franc pour le Racing à 35 m du but de Goryl, le portier de Colomiers. Sabo va le frapper... Dans la boîte. Blayac est pas loin de piquer la balle au gardien les deux bras tendus pourtant.

12e: Déboulée de Coffi sur le côté gauche, il centre pour Zalmate dont la tête est hors cadre.

9e: La différence entre un arbitre de Ligue 1 et un de National. Il siffle beaucoup moins et pas au moindre contact.

5e: Oh la première chaude action pour le Racing... Une demi-volée de N'Diaye repoussée juste devant sa ligne.

3e: L'arbitre de Racing-Colomiers est un sifflet de L1, Alexandre Castro, 19 matchs dans l'élite cette saison.
 

1re: Premier corner pour le Racing... Il ne donne rien hormis une première bordée de sifflets de la Meinau après une faute non sifflée sur un Strasbourgeois.
 

1re: Et c'est parti! Alleeeeeeeeeeeez Racing!

20h04

Vincent Collet, Virginie Razzano et Kristina Mladenovic donnent le coup d'envoi fictif de Racing-Colomiers.

20h00

Arrivée des deux équipes sous les ovations de la Meinau.

19h59

Le tifo du kop strasbourgeois.

19h54

Pas un bruit pour la composition des joueurs du Racing!!! Seul le speaker se fait entendre...

19h52

Il avait qu'il serait présent, il est là. Olivier Dacourt est en tribune chapeau sur la tête. Toujours le look le Dac'.

19h50

Un brouhaha résonne dans la Meinau à la présentation des noms des joueurs de Colomiers. Le kop se prépare lui a dévoilé son tifo. «Une petite animation complexe» est annoncée.

19h48

Parmi les Alsaciens qui ont réussi à Paris, on retrouve Tom Dingler au pied du kop strasbourgeois, maillot du Racing sur le dos.

19h45

Dans la tribune présidentielle, certains élus ont enfilé leur maillot. Il n'est pas floqué. Egon Gindorf, bronzé comme toujours, vient de s'installer.
 

19h43

Bonsoir à toutes et à tous. Ravi de vous retrouver pour ce match entre le Racing et Colomiers. La Meinau est pleine et chante déjà...

Voici la feuille de match. Compo habituelle pour le Racing avec Amofa qui remplace Grimm suspendu.

Le Racing est à 90 minutes d’un retour en Ligue 2. Mais l’équation n’est pas si simple. Car les Strasbourgeois doivent non seulement battre Colomiers, qui veut sauver sa peau en National, mais aussi attendre un faux pas du Paris FC (défaite à Bastia) ou de Bourg-Péronnas (nul ou revers contre Boulogne). « On est tributaire des autres », admet Jacky Duguépéroux qui tacle ceux qui estiment que battre Colomiers va être « une formalité ».

Quoi qu’il en soit au début du match, il y aura 0-0, 26.724 supporters du Racing à la Meinau et 20 Minutes au taquet pour vous faire vibrer.

>>> Strasbourg-Colomiers est à suivre en live comme-à-la-maison à partir de 19h45.