Strasbourg: Trois raisons d'aller au NL Contest, le festival des cultures urbaines ce week end

EVENEMENT Ce n’est pas uniquement parce que c’est la 10e édition du NL Contest qu’il faut aller au skate-park de la Rotonde ce week-end. 20 Minutes vous présente trois raisons d’être sur le bon ride de cet événement devenu incontournable…

Gilles Varela

— 

Strasbourg le 25 mai 2014. Epreuves de skate, de roller, de BMX pendant le Nl contest de Strasbourg a la Rotonde. Glisse urbaine
Strasbourg le 25 mai 2014. Epreuves de skate, de roller, de BMX pendant le Nl contest de Strasbourg a la Rotonde. Glisse urbaine — Gilles Varela

Les organisateurs du NL Contest l’ont promis, ce sera « trois journées de folies et de fêtes ». Pour sa 10e édition, le festival des cultures urbaines joue ses meilleures cartes. L’événement, avec le temps « est devenu l’un des plus gros événements de sports de glisse d’Europe, explique Julien Lafarge, le directeur du festival. Il s’est ancré progressivement dans la ville. Lors du 1er contest, pour l’inauguration du skate-park, il y a eu 3.000 visiteurs. Dix ans après, ils sont plus de 26.000 ». Coup de chance, la météo clémente devrait être de la partie. 

Mais le Nl Contest, c’est quoi ? et pourquoi y aller ? 20 Minutes vous donne trois raisons de ne pas passer à côté d’un événement devenu incontournable.

 

1. Des compétiteurs de hauts vols venus du monde entier

Plus de 450 participants, dont plus d’un tiers est professionnel, viendront rider les modules préparés tout spécialement pour ces pointures mondiales. Plus de 15 nationalités seront représentées et cette année le prize money monte à 9.000 euros, de quoi susciter les figures les plus impressionnantes. En Bmx flat et Street, seront notamment présents Matthias Dandois, quadruple champion du monde, Maxime Charveron, le vainqueur de l’édition 2014. En Roller street, l’australien CJ Wellsmore, vainqueur NL Contest 2014 et premier du Bitter cold showdown à Détroit, du champion anglais de Roller street pro Nick Lomax ou encore de l’américain Carson Starnes. En skate Halfpipe pro, le français Joris Brichet, sept fois champion de France et l’anglais Rich Parker, champion d’Europe 2012 et 2013 feront le show.

Des participants qui vont plus encore cette année donner le meilleur car le NL Contest, et c’est la grosse nouveauté de cette 10e édition, une étape officielle du championnat de France en roller street (homme et femme) ainsi que la spectaculaire compétition de skate halfpipe. Autre nouveauté, le lancement du contest roller street girl, sera étape également du championnat de France. De « grosses perfs » en perspective.

2. Plus de 27 cultures urbaines seront représentées

Mais le festival des cultures urbaines est aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir de nouvelles activités comme le streetball, du freestyle scooter, des concours de dunk, du monocycle, du Parkour, du dirt BMX, du graff et bien sûr l’association « Illusion crew » organisera des battles de danse en duo (breaking et debout) ou en solo (b-girl). Lors de l’édition 2014, plus de 100 danseurs avaient fait le déplacement de Suisse, d’Allemagne… Plus de 27 cultures urbaines seront représentées dans 16 compétitions. Enfin, et c’est une autre nouveauté pour cette édition anniversaire, des démonstrations et des initiations gratuites de Slackline seront proposées.

3. Après l’effort, le réconfort avec des soirées de folies

Pas besoin d’être un champion pour participer à la fête. Pendant le NL Contest, les soirées s’animent aussi un peu partout dans la ville et «le circuit» se donne rendez-vous  dans les lieux de concerts ou les bars. Cela sera le cas vendredi à l’agora club qui passera en mode Old school et à l’ambiance des Nineties. Mais avant tout, c’est des soirées avec une grande scène au skate park de la Rotonde, vendredi et samedi, où vont passer A state of mind, Tha Trickaz, Caterva et bien d’autres.

Rendez-vous donc du 22 au 24 mai au skate park de la Rotonde.