L'extension de l'ENA fait débat pour les riverains

©2007 20 minutes

— 

Le long de la rue Sainte-Marguerite, le terrain vague situé face à l'ENA et qui appartenait jusqu'alors à la ville vient d'être rétrocédé à l'Etat pour un euro symbolique. L'opération annonce la construction d'une extension de l'Ecole nationale d'administration, dont les travaux devraient débuter « à l'échéance de quelques mois », a indiqué hier soir à 20 Minutes la maire (UMP) de Strasbourg, Fabienne Keller.

L'ENA souhaite en effet poursuivre son développement, en particulier dans le domaine des préparations aux concours d'entrée dans la fonction publique de l'Union européenne. « C'est une chance pour Strasbourg, s'est réjouie Fabienne Keller. Cela y conforte un pôle d'administration publique de dimension nationale et européenne. » Mais l'emplacement choisi ne fait pas l'unanimité : « Nous ne sommes pas contre l'extension de l'ENA, mais nous n'en voulons pas à cet endroit précis, expliquait hier soir Manuel Santiago, membre de l'association des habitants du quartier de la gare. Nous y préférerions un espace vert agrémenté d'oeuvres d'art pour annoncer le musée d'art moderne, plutôt que de cacher sa perspective avec un nouvel immeuble. »