Alsace: Les apiculteurs retrouvent (un peu) le sourire

TERROIR Le début de saison du miel d'Alsace est prometteur, ce qui tranche avec les années précédentes...

Olivier Aballain

— 

Illustration ruche d'abeilles
Illustration ruche d'abeilles — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Quand on a touché le fond, on ne peut que remonter. Selon les Dernières Nouvelles d’Alsace, les producteurs de miel ont retrouvé le sourire au printemps dans la région. L’explication est avant tout météorologique : l’automne 2014 a été clément et les températures hivernales plutôt douces, ce qui a limité la mortalité.

S’appuyant sur le témoignage d’un expert de la chambre d’apiculture, le quotidien régional estime donc que la saison s’annonce bien meilleure que les deux années précédentes.

Années catastrophiques

Ces dernières années, le terroir alsacien n’avait pas fait de cadeau aux butineuses et à leurs propriétaires. En 2014 encore, la filière annonçait des productions en chute de 60 % dans certaines exploitations, dans la même veine que la tendance nationale.

Les causes (pesticides, parasites) d’une telle chute sont encore mal connues, mais certains produits phytosanitaires, comme les néonicotinoïdes, sont pointés du doigt.

Avec environ 1.500 producteurs, l’Alsace est plutot un poids léger à l’échelle française (Rhône-Alpes dépasse les 6.000 et Midi-Pyrénées frôle les 4.000). Ceci dit la région dispose tout de même d’une IGP (indication géographique protégée) depuis 2007.