VIDEO. On pourra bientôt vivre dans des nids à Strasbourg

INSOLITE Du 16 au 18 mai, des nids vont être installés à Strasbourg dans le cadre de l'exposition «Cités végétales en 2115» de Luc Schuitten...

Floreal Hernandez et Alexia Ighirri

— 

Installation éphémère des nids du Shadok où les Strasbourgeois pourront monter durant le week end. Lancer le diaporama
Installation éphémère des nids du Shadok où les Strasbourgeois pourront monter durant le week end. — G. Varela / 20 Minutes

Les Shadoks pompaient, les Strasbourgeois vont pouvoir nidifier. Le Shadok, fabrique du numérique strasbourgeoise, accueille l’exposition « Cités végétales en 2115 » de l’artiste belge Luc Schuiten. Pour celle-ci, il a imaginé des nids -à taille humaine- devenus une proposition concrète grâce au partenariat avec 60 étudiants en architecture de l’ENSAS de Strasbourg notamment.

Ainsi de samedi à lundi*, les Nids du Shadok vont être suspendus aux platanes du quai des Alpes à l’angle de la passerelle Chagall. Ils sont constitués d’un cercle d’aluminium dans lequel est tendue une toile (pour la base), recouvert d’un habillage de vannerie tressée.

Les Nids du Shadok n’a pas vocation à être pérennisé : « C’est une performance artistique éphémère, même si cela va susciter beaucoup de regrets », souligne le premier adjoint au maire en charge de la culture Alain Fontanel, qui voit dans cette réalisation « la concrétisation d’un chemin vers l’utopie ». Celle, en l’occurrence, de Luc Schuiten, convaincu que l’Homme doit vivre en complicité et en synergie avec la nature et l’environnement dans lequel il vit.

Trois types de nids différents

Les Strasbourgeois sont donc invités à venir nidifier ce week-end. Ils pourront s’installer, avec l’aide de professionnels de l’accrobranche, dans trois types de nids. « Il y aura deux nids à un mètre du sol juste pour donner la sensation de l’apesanteur y compris à des enfants à partir de 3, 4 ans, explique Yannick Bastien de la compagnie Motus Modules qui aura participé à la mise en place des structures. Deux autres nids, entre 6 et 10 mètres de haut, seront accessibles par des chemins de grimpe (entre les techniques d’escalade et d’élagage) pour les plus dégourdis. Et trois autres nids partiront du bas et monteront comme un ascenseur. »

Cerise sur le gâteau, au cours d’une performance artistique, une danseuse pourra même venir vous servir un thé une fois bien installé dans le nid.

*Samedi et dimanche de 14h à 18h et de 21h à 23h et lundi de 16h à 19h. En cas de conditions météorologiques défavorables, l’événement pourra être annulé.