VIDEO. Football: Quand Jacky Duguépéroux cite Guy Roux dans la course à la montée en Ligue 2 du Racing

SPORT Dans la bataille pour monter en Ligue 2, la 33e journée de National va être décisive avec les matchs Luçon-Racing et Paris FC-Bourg-Péronnas...

Floréal Hernandez

— 

Le coach du Racing Jacky Duguépéroux croit ses joueurs capables d'aller décrocher la montée en Ligue 2. (Archives)
Le coach du Racing Jacky Duguépéroux croit ses joueurs capables d'aller décrocher la montée en Ligue 2. (Archives) — G Varela / 20 Minutes

Jacky Duguépéroux n’aura pas besoin de chercher ses mots lors de la causerie précédent le match Luçon-Racing, vendredi. « Mes discours sont de plus en plus courts. Tout le monde a le même objectif. Les joueurs savent ce que j’attends d’eux collectivement ou individuellement. Qu’ils pensent à jouer, à prendre du plaisir, l’enjeu repose sur mes épaules. » Celui-ci est tout simplement une montée en Ligue 2 et cette 33e journée de National pourrait s’avérer décisive.

Le Paris FC reçoit Bourg-Péronnas, un choc entre le 2e et le 3e, alors que Luçon accueille le Racing, soit le 5e contre le 4e qui sont également les deux meilleures équipes de la phase retour. « A mon avis, ça peut se décanter ce vendredi », annonce le coach strasbourgeois qui pense ses joueurs « capables de supporter cette pression positive ».

Une équipe va laisser des plumes

Car en cas de succès strasbourgeois en Vendée, le Racing s’offrirait un dernier match à la Meinau contre Colomiers où se jouerait l’accession en L2. « Ce serait une finale même s’il faudrait attendre le résultat adverse [du PFC ou de Bourg]», souligne Jean-Philippe Sabo. Pour le gaucher, il n’y a pas de scénario idéal dans l’opposition entre le Paris FC et Bourg-Péronnas. « Le mieux ? Une victoire pour nous. Dans ce match, une des deux équipes laissera des plumes. On verra ensuite. »

Les Strasbourgeois croient en leur possibilité de monter en L2, leurs supporters moins tant le scénario favorable comporte d’inconnus. « On a repoussé, repoussé l’échéance. Il reste deux matchs. A nous de ne pas gâcher, comme dirait un illustre entraîneur, la possibilité de jouer une finale à la Meinau vendredi prochain », annonce « Dugué ».

>>> Guy Roux aux Guignols.