Strasbourg: Destination finale pour l'IRM de la clinique de la Robertsau

SANTE La clinique Sainte Anne de la Robertsau réceptionnait ce mardi matin son premier IRM, en provenance d'Allemagne. Une manœuvre très délicate...

Gilles Varela
— 
Strasbourg le 5 mai 2015. Livraison d'un IRM à la clinique Sainte Anne à la Robertsau. Lancer le diaporama
Strasbourg le 5 mai 2015. Livraison d'un IRM à la clinique Sainte Anne à la Robertsau. — G. Varela / 20 Minutes

La technologie de haut niveau traverse les murs à la clinique Sainte-Anne. Un convoi arrivé ce mardi matin en provenance d'Erlangen (près de Nuremberg) en Allemagne où a été conçu par la société Siemens le précieux système d'imagerie médicale par résonance magnétique(IRM) dernière génération. Le premier de la clinique.

Une arrivée spectaculaire puisqu'il a fallu «ouvrir» un mur de l'établissement et le décharger à l'aide d'une grue télescopique pour faire passer au-dessus de la verrière un matériel dont le poids avoisinait les cinq tonnes.

Strasbourg le 5 mai 2015. Livraison d'un IRM à la clinique Sainte Anne à la Robertsau. - G. Varela / 20 Minutes

Des délais de prise en charge trop longs dans la région

Il faudra à présent trois semaines à l'équipe de montage et de réglage avant de pouvoir accueillir les premiers patients. Une bonne nouvelle pour la région car les délais de prise en charge pour passer un IRM sont trop longs a même souligné l'Agence régionale de Santé (ARS). Quatre IRM devraient encore être installés en 2015 au Centre hospitalier d'Haguenau, au Centre d'imagerie de Molsheim, au GHCA de Colmar et à la Clinique Diaconat Roosevelt de Mulhouse.