DIAPORAMA. Lorraine: Arrivée de trois pandas roux au parc animalier de Sainte-Croix

ANIMAUX Après les loups, les ours, ou encore les lémuriens, le parc animalier mosellan accueille trois nouveaux pensionnaires...

Floréal Hernandez

— 

Un panda roux au parc animalier de Sainte-Croix (Moselle).
Un panda roux au parc animalier de Sainte-Croix (Moselle). — F. Hernandez / 20 Minutes

Robe rousse, pattes noires et museau blanc, Cerise, Camélia et Câlin sont les nouvelles coqueluches du parc animalier de Sainte-Croix (à une grosse heure de Strasbourg). Ces trois petites femelles pandas roux de même pas un an ont fait leur première sortie publique dans le parc mosellan, le 1er avril, et elles ont depuis conquis les visiteurs avec leur côté peluche.

>> Retrouvez tous les animaux du parc de Sainte-Croix en photo dans notre diaporama

Nées en captivité dans les zoos de Bordeaux et de La Palmyre

Juchées sur une plateforme à deux mètres de haut, Amandine et sa fille Marie observent les trois pandas roux se balader sur un circuit de branches, déambuler entre les roches, se prélasser dans leur cabane ou boulotter du bambou. Dans les bras de sa maman, la petite fille de 2 ans apprend à dire «panda roux». L'observation, ça va un temps, maintenant Marie veut «aller voir les cochons». Car sur la centaine d'espèces animales présentes (1.500 animaux) dans le parc, on retrouve des ours, des cerfs ou des lémuriens mais aussi les animaux de la ferme.


Les trois petites peluches originaires de l'Himalaya ont été accueillies à Sainte-Croix dans le cadre d'un programme européen d'élevage. Deux ont vu le jour au zoo de La Palmyre, l'autre dans celui de Bordeaux-Pessac en juin 2014. «Tous les animaux du parc sont nés en captivité», explique Clément Leroux, responsable communication. L'adaptation au climat lorrain n'a donc pas été difficile pour Câlin, Cerise et Camélia qui n'ont jamais connu le Népal ou le Tibet.

>> Regardez la première sortie publique des pandas roux:

«Le panda roux est un animal emblématique de la biodiversité, placé aujourd'hui sur la liste rouge des espèces menacées», poursuit Clément Leroux. Au parc de Sainte-Croix, leur enclos est situé sur le sentier dédié la biodiversité mondiale. Pour aborder les grandes problématiques actuelles environnementales, rien de mieux que de petits animaux «mignons et à la taille des enfants».

Des animaux vus dans les Disney

Autre moyen d'entrer en contact avec les enfants: faire référence à un Disney. Car la plupart des animaux sont apparus dans un dessin animé: panda et grue de Mandchourie dans Kung Fu Panda, les rennes dans La Reine des neiges, etc. A l'heure du repas des lémuriens, tous les enfants répondent en chœur en avoir vu dans «Madagascar». Là, pas de reprise de I Like To Move it mais des acrobaties et des bonds pour récupérer des morceaux de pommes ou de concombres.

L'arrivée des pandas roux à Sainte-Croix répond à un besoin de renouvellement du parc animalier. «Nos visiteurs reviennent tous les deux ou trois ans, il faut des nouveautés», admet Clément Leroux. En 2015, outre Câlin, Camélia et Cerise, sont arrivés une nouvelle meute de loups blancs arctiques et des renards polaires. Le parc lorrain propose également un parcours pieds nus. Des nouveautés qui pourraient permettre au parc de Sainte-Croix d'atteindre la barre des 300.000 visiteurs (280.000 visiteurs en 2014).