Stéphane Breitwieser arrive en compagnie de son avocat Me Thierry Moser, le 6 janvier 2005 au tribunal correctionnel de Strasbourg, pour l'ouverture de son procès pour le vol de 23 œuvres d'art en France, au Danemark et en Autriche.
Stéphane Breitwieser arrive en compagnie de son avocat Me Thierry Moser, le 6 janvier 2005 au tribunal correctionnel de Strasbourg, pour l'ouverture de son procès pour le vol de 23 œuvres d'art en France, au Danemark et en Autriche. — FREDERICK FLORIN / AFP

JUSTICE

VIDEO. Alsace: Quand le «voleur d'art» se fait attraper pour le vol de taies d'oreiller

Connu pour avoir volé des tableaux de maître entre 1994 et 2001, Stéphane Breitwieser vient d'être condamné à 18 mois de prison ferme pour de menus larcins...

Son chef-d’œuvre en tant que voleur: plus de 300 œuvres d'art dérobées dans des musées européens. Pour cela, Stéphane Breitwieser a été condamné à de la prison en Suisse et en France. Mardi, celui qui s'intitulait «voleur d'art» dans son livre de confessions a été jugé coupable de vols de «tee-shirts, taies d'oreiller, pantalon, robes, ceinture», de cinq DVD et d'un livre, par le tribunal correctionnel de Colmar, rapportent les Dernières nouvelles d'Alsace.

>>> Interview de Stéphane Breitwieser à la sortie de son livre Confessions d'un voleur d'art en 2006.

En récidive, Stéphane Breitwieser a été condamné à 15 mois de détention dont six avec sursis mise à l'épreuve pendant deux ans.

>>> Reportage sur les vols en Suisse de Stéphane Breitwieser.