Strasbourg: Un «Light Off» organisé pour éteindre les grands panneaux publicitaires

ENVIRONNEMENT Des militants veulent lutter contre la pollution énergétique et visuelle en éteignant les panneaux publicitaires...

Alexia Ighirri

— 

Opération
Opération — JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Les Jeunes Ecologistes d'Alsace et Zéro Watt organisent pour la deuxième fois un «Light Off» à Strasbourg. Le but de l'opération? Eteindre de grands panneaux publicitaires dans la ville pour dénoncer la pollution visuelle et énergétique qu'ils engendrent. «La lumière n'est pas utile, estime Théo Nédélec, coordinateur des Jeunes écologistes. Un panneau de 4 par 3 mètres consomme deux fois plus qu'une famille de quatre personnes par jour».

Voir «sauter» le contrat comme à Grenoble

Une vingtaine de militants devrait prendre part à cette opération, dans la nuit de vendredi à samedi, à l'occasion d'une journée nationale. «Ce ne sera pas une grosse manif. On sera par petits groupes, chacun aura son plan indiquant les panneaux à éteindre», indique le coordinateur des Jeunes écologistes, lesquels souhaiteraient voir le contrat avec le groupe d'affichage et de mobilier urbain JCDecaux «sauter comme à Grenoble».

Deux fois plus nombreux que pour leur première opération, les militants espèrent éteindre une soixantaine de panneaux. «On aimerait économiser 2.000 kW, en comptant les trois nuits entre vendredi et lundi, parce que pendant le week-end, personne ne viendra les rallumer», pense Théo Nédélec, qui indique aussi que rien n'interdit ce genre de pratique, tant qu'il n'y a pas de dégradation.