VIDEO. Alsace: Un rapace empoisonné reprend son vol

Floréal Hernandez

— 

Un milan royal.
Un milan royal. — Vadim Heuacker - LPO Alsace

Il va de nouveau trôner dans le ciel alsacien. Un milan royal doit être relâché, ce mardi à Saint-Louis (Haut-Rhin), par la Ligue de protection des oiseaux (LPO). Le rapace a été découvert le 19 avril alors qu'il présentait des signes d'empoisonnement.

Victime collatérale

Ce milan royal a eu plus de chance que deux de ses congénères retrouvés morts peu avant. «Des appâts bourrés d'insecticide sont déposés pour nettoyer la chasse au printemps», explique Sébastien Didier, chargé de mission rapaces à la LPO Alsace.

>>> Film sur le milan royal de la LPO.


Les animaux visés sont les prédateurs des faisans, perdrix ou autres lapins. Le milan royal est une victime collatérale, espèce très menacée en Alsace où il ne reste qu'une quarantaine de couples. La LPO a constaté le décès de «nombreux chiens et chats, mais aussi d'animaux sauvages: milans royaux, buses variables, renards, putois... sur plusieurs communes du Bas-Rhin et du Haut-Rhin».

Un milan noir accidenté également relâché

«Mis au chaud» et soigné, le milan royal s'est retapé en «quelques jours», indique Sébastien Didier. Il sera relâché en compagnie d'un milan noir, victime d'un traumatisme crânien après une collision avec un véhicule.

La LPO invite les personnes qui trouvent un oiseau blessé à les contacter. Par ailleurs, «la destruction d'oiseaux protégés est constitutive d'un délit [...] et les coupables s'exposent à une peine d'emprisonnement de 1 an et à 15.000 euros d'amende.»