Lorraine: Naissance de cinq lionceaux blancs devant les visiteurs au zoo d'Amnéville

ANIMAUX Carnet rose au zoo d'Amnéville avec la naissance de cinq petits lionceaux blancs, très rares, à la surprise générale...

Gilles Varela

— 

Les cinq lionceaux blancs au zoo d'Amnéville. AFP
Les cinq lionceaux blancs au zoo d'Amnéville. AFP — AFP

Cinq bébés lions blancs sont nés au parc zoologique d’Amnéville, en Moselle. Des animaux rares et protégés. Agés de d'une semaine, les bébés félins pèsent en moyenne 1,2 kg, des «bébés costauds» selon Marion Cabrol, sa responsable pédagogique.

Une belle surprise

Le couple de lions, arrivés au zoo de Lorraine en 2013, viennent du parc zoologique de la Flèche dans la Sarthe. Des félins très fertiles puisqu'ils sont déjà parents de deux petites lionnes, nées il y a 15 mois et qui restent pour l'instant dans les pattes du mâle, Bouba, 240 kg.

C'est Malindi qui s'occupe seule des cinq lionceaux. «Le papa va devoir attendre un peu avant de rejoindre ses petits. Cela fait beaucoup de bébés. C'est une vraie surprise pour nous. Généralement, en captivité, une lionne n'a que deux à trois bébés par portée en captivité. Nous ne nous y attendions pas et nous n'avons pas encore de plan en ce qui les concerne. Mais c'est une très belle surprise», raconte Marion Cabrol.

Une surprise, qu'a pu partager lundi 12 avril en début d'après-midi une douzaine de visiteurs dont des d'enfants qui ont assisté par hasard à la naissance derrière la baie vitrée de l'enclos extérieur.  «Les enfants ont tout de suite compris ce qui se passait, pourquoi il y avait du sang. C'est plutôt des parents qui ont été impressionnés par le placenta. Mais c'est arrivé comme ça et tout c'est très bien passé», se félicite Marion Cabrol.

Pour l'instant, en attendant que les cinq mâles soient sevrés, ils restent avec leur mère.  «Normalement nous les gardons jusqu'à ce qu'ils soient sexués [18 à 24 mois]. Mais là cinq d'un coup, plus les deux sœurs, cela fait beaucoup. Les deux petites femelles vont être mises en vente sur la bourse des animaux, un site en ligne réservé aux parcs zoologiques. Pour les mâles, pour l'instant, ils se portent très bien avec leur maman» ajoute Marion Cabrol.

Et les lionceaux blancs qui vont sans nul doute devenir les chouchous du zoo ces prochains mois ont été appelés respectivement par le soigneur (comme il est de coutume) Namahadi, Komati, Toyandou, Zulu et Bischau.