Alsace: Un détenu jette ses excréments sur les gardiens, ils répandent de la litière pour chat dans sa cellule

JUSTICE Des surveillants de la prison d'Ensisheim dans le Haut-Rhin dénoncent la présence d'un détenu qualifié «d'ingérable», auteur de jets d'excréments et d'insultes quotidiennes visant le personnel...

G.V. avec AFP
— 
Illustration. Dans une prison Alsacienne. Strasbourg le 14 avril 2015
Illustration. Dans une prison Alsacienne. Strasbourg le 14 avril 2015 — G. Varela / 20 Minutes

Ils n'en peuvent plus. Selon le syndicat Ufap-Unsa (majoritaire), les gardiens de la prison d’Ensisheim dans le Haut-Rhin en seraient réduits à répandre de la litière pour chat et à porter des masques et des surchaussures dans la cellule d'un détenu qualifié «d'ingérable». Il est accusé de jetter ses excréments et d'insulter quotidiennement  le personnel pénitentiaire...

Agé d'une quarantaine d'années et atteint de troubles psychiatriques, le détenu purge actuellement une longue peine dans le quartier d'isolement de la prison alsacienne, indique Laurent Boitrand, secrétaire général adjoint de l'Ufap-Unsa. «Où va-t-on? On ne garde pas des animaux», s'interroge-t-il.

Pas de solution pour l'instant

Le syndicat affirme avoir écrit à la ministre de la Justice Christiane Taubira pour réclamer le placement de ce prisonnier dans un établissement spécialisé. L'Ufap-Unsa reproche à la direction interrégionale des services pénitentiaires de n'apporter aucune solution à ce dossier. Sollicitée par l'AFP, cette dernière n'a pas souhaité réagir dans l'immédiat.

Selon le syndicaliste, le détenu aurait séjourné dans 87 prisons depuis 1997, transféré à chaque fois au bout de quelques mois vers une autre prison pour les mêmes motifs.