Nancy: Un locataire handicapé prisonnier de son logement depuis quatre mois à cause d'une panne d'ascenseur

SOCIETE Il habite un logement social situé à Maxéville...

A.I. avec AFP

— 

Maxéville, près de Nancy.
Maxéville, près de Nancy. — Capture d'écran - Google Maps

Un locataire handicapé d'un logement social situé à Maxéville, près de Nancy, est bloqué chez lui depuis décembre, au 4e étage, à cause d'une panne d'ascenseur. «Cela fait quatre mois que je suis prisonnier chez moi», a déploré Albert Ganafara, 52 ans, qui ne peut se déplacer qu'en fauteuil roulant.

L'ascenseur est à l'arrêt à la suite d'infiltrations dues aux intempéries et ne peut être réparé car la panne serait la conséquence de malfaçons, s'est défendu auprès de l'AFP le bailleur social privé Vilogia.

Une association accompagne sa fille à l'école

«Nous sommes désolés que cet ascenseur soit en panne et nous reconnaissons la patience de ce locataire, pour qui nous comprenons bien que cela soit compliqué», a souligné une porte-parole de Vilogia, Scholastie d'Herlincourt.

Le locataire était bloqué chez lui, le bailleur a missionné une association pour accompagner chaque jour sa fille de 5 ans à l'école. Selon Vilogia, les services d'une ambulance et de livraisons de courses à domicile lui ont également été proposés, mais le locataire n'y a pas donné suite. «Je sollicite parfois mes amis, mais ils ont leur vie et leur famille, ils ne peuvent pas toujours être disponibles», a expliqué Albert Ganafara.

Un logement vacant au rez-de-chaussée... mais sans les clés

Un logement est vacant au rez-de-chaussée du même immeuble. Ce qui aurait pu régler rapidement le problème mais... l'ancien locataire en a conservé les clés.
Vilogia doit, selon la loi, faire appel à un huissier mais cela prend du temps. Le bailleur social privé espère toutefois que cela se règle «dans les prochaines semaines».