Strasbourg: Cinq projets qui comptent sur le financement participatif

WEB Ulule, première plateforme européenne de crowdfunding, vient mardi à Strasbourg à la rencontre des porteurs de projets...

Alexia Ighirri
— 
Le projet de restauration de la statue Arbogast de Strasbourg sur Ulule.
Le projet de restauration de la statue Arbogast de Strasbourg sur Ulule. — Capture d'écran - http://fr.ulule.com

Edition, cinéma ou patrimoine... Pléthore de projets sont enregistrés sur la plateforme de crowdfunding Ulule dans le but d'obtenir le financement des internautes pour se concrétiser. 20 Minutes a sélectionné cinq projets locaux, à l'occasion de l'étape strasbourgeoise du «Ulule Tour», mardi de 16h à minuit au Shadok. Au programme: une table ronde (sur inscriptions), des rencontres avec les équipes de la plateforme de financement ainsi qu'un retour d'expérience du projet In’bô, qui fabrique des équipements de sport en bois, bambous et fibres naturelles.

1. La conservation-restauration de la statue de Saint Arbogast

Mi-mars, la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame s'est lancée dans un projet inédit de crowdfunding via Ulule, espérant réunir 17.000 euros en 40 jours pour la restauration de la statue de Saint Arbogast. Cette somme permettra la sculpture des greffes sur la statue: celles du bras et de la main droite, de la main gauche avec le bâton et la crosse, du drapé sur le centre du corps et de l’extrémité du nez. Le projet vient tout juste d'atteindre son objectif.

2. L'application Raconte-moi une recette

Soutenu par la ville de Strasbourg via son programme Tango & Scan, le projet Raconte-moi une recette a aussi fait appel au financement participatif sur Internet espérant récolter 5.000 euros. Il s'agit d'une application gratuite, vantant la gastronomie alsacienne, et qui se veut au croisement du documentaire vidéo et du livre de recettes.

3. Le disque «L'Alsacitude»

C'était un peu le We are the World alsacien. Fin 2014, 115 Alsaciens ont chanté leur attachement à leur région avec une pointe d'ironie sur l'air de La Tristitude d'Oldelaf. Et pour sortir leur disque, ils avaient besoin de 2.500 euros. Une somme qu'ils ont finalement atteinte grâce aux internautes.

4. La Web-série «Redownland»

Nécessaire pour financer le tournage à Strasbourg d'une Web-série adaptée du roman de Lewis Carroll, Alice aux pays des merveilles, le porteur du projet Redownland a largement dépassé son objectif en réunissant près de 2.300 euros sur Ulule.

5. Le livre sur le travail photographique d’Olivier Roller

Pour Visage. Mis à nu, un livre sur le travail photographique du célèbre portraitiste Olivier Roller, le directeur de publication strasbourgeois Bruno Chibane a fait appel au financement participatif afin de récolter 15.000 euros. Un projet financé avec succès il y a quelques mois.