Football: Le Racing veut encore croire en sa bonne étoile face au Red Star

SPORT Le Racing reçoit le leader du National, le Red Star, à 20h30 à la Meinau...

Floréal Hernandez

— 

Jean-Philippe Sabo et le Racing marchent sur un fil en National. (Archives)
Jean-Philippe Sabo et le Racing marchent sur un fil en National. (Archives) — G. Varela / 20 Minutes

Un centre mal ajusté repris de volée par Jacky Duguépéroux. «J'aimerais bien qu'il y en ait qui y arrive de temps en temps», tonne l'entraîneur du Racing. Des supporters strasbourgeois ajoutent: «Nous aussi.» Avant de recevoir le Red Star, ce vendredi à 20h30 à la Meinau, le club bas-rhinois est au pied du mur en National après son revers à Avranches (2-1), vendredi dernier.

«J'ai totalement confiance en mon groupe»

Le Racing compte 6 points de retard sur le troisième Bourg-Péronnas à sept journées de la fin du National. Un sacré handicap qui n'empêche pas Jean-Philippe Sabo de croire toujours la montée en Ligue 2 possible. «Si on pense que ce n'est pas possible, on ne vient pas s'entraîner! Mathématiquement, ça reste possible. En CFA, on a réussi une remontée même si c'est très rare. Tout le monde pense positivement», affirme le gaucher.

>> Jacky Duguépéroux a retenu 18 joueurs pour la réception du Red Star.

Jacky Duguépéroux a questionné ses joueurs cette semaine, pas un n'est venu lui dire qu'il n'y croyait plus. «Ce n'est pas forcément la qualité qui fait la différence, c'est souvent le mental, la volonté, l'état d'esprit, rappelle le coach. J'ai totalement confiance en eux.»

D'autant que Sabo et Cie ne vont pas être difficiles à motiver face au Red Star: c'est le leader, la Meinau va être pleine, le match est télévisé et il y aura des superviseurs dans le stade. Et «Dugué» a encore sous le coude «quelques arguments du passé à leur mettre sur du papier pour leur prouver que c'est possible». Aux Strasbourgeois de suivre leur étoile et d'éclipser celle du Red Star.