Démographie: Plus de 15.000 décès en Alsace

SOCIETE L'Insee publie ce mercredi la situation démographique de l'Alsace en 2013. Le renouvellement de la population s'annonce difficile...

Floréal Hernandez

— 

Le cimetière de Schirrhein dans le Bas-Rhin. (Archives)
Le cimetière de Schirrhein dans le Bas-Rhin. (Archives) — G. VARELA / 20 MINUTES

Deuxième région avec la plus forte hausse de décès, cinquième région avec le plus faible taux de fécondité, repli du solde naturel... Les conclusions brutes sur la démographie en Alsace en 2013 de l'InseeInstitut national de la statistique et des études économiques– ne sont pas encourageantes pour le développement de la région.

Le solde naturel reste positif

Au 1er janvier 2014, la région comptait 1.868.800 habitants et 21.750 enfants y étaient nés en 2013. Ça, ce sont pour les indicateurs positifs. Car l'Insee souligne que l'Alsace a le cinquième moins bon taux de fécondité de France: 1,83 enfant par femme.

>>> Quand l'Insee fait gagner de l'argent à une commune du Pas-de-Calais.

Le solde naturel de la région reste positif de 6.740 personnes avec plus de naissances que de décès mais il baisse de 5,2% en 2013 par rapport à 2012. Car en Alsace, en 2013, on a dépassé les 15.000 décès. Une première depuis 1986, indique l'Insee: «Les décès domiciliés en Alsace se chiffrent à 15.300 en 2013, en augmentation de 2,7% sur l'année.» C'est la deuxième plus forte hausse après la Corse (4%).

L'espérance de vie des hommes mieux classée que celle des femmes

L’Insee note toutefois que le taux de mortalité alsacien (8,2/1.000) est le troisième plus bas de France (8,7/1.000 nationalement). L'espérance de vie des hommes alsaciens obtient un meilleur classement nationalement que celle des femmes: 78,8 ans pour les hommes (6e rang) contre 85,0 ans pour les femmes (17e position)

A noter que la quasi-totalité des défunts domiciliés en Alsace décèdent dans la région: 99%.