Football: Le Racing entre dans le money-time du National

SPORT Le Racing reçoit Chambly, ce vendredi à 20 h à la Meinau, pour la 26e journée de National...

Floréal Hernandez

— 

Les Strasbourgeois Ernest Seka, Yannick Aguemon et Abdallah N'Dour lors du derby face aux SR Colmar (3-1), le 13 février 2015 au stade de la Meinau.
Les Strasbourgeois Ernest Seka, Yannick Aguemon et Abdallah N'Dour lors du derby face aux SR Colmar (3-1), le 13 février 2015 au stade de la Meinau. — G. Varela / 20 Minutes

C'est le moment où les grands joueurs se révèlent. Et le Racing est en plein dedans avec la réception de Chambly, ce vendredi à 20h. «On entre dans le money-time du championnat», annonce le capitaine strasbourgeois Ernest Seka. Il n'y a donc plus de points à perdre pour le Racing, 4e du National, à cinq points du podium. «Prendre six points de plus sur les 27 derniers en jeu [que Bourg-Péronnas, le Paris FC ou le Red Star], c'est faisable», juge Jacky Duguépéroux, le coach bas-rhinois aux deux Coupes de la Ligue.

>>> Racing-Chambly à suivre en live comme-à-la-maison à partir de 20h.

Pour ce faire, les Strasbourgeois doivent face à Chambly «faire le jeu sans se faire piéger sur des balles perdues bêtement», avertit «Dugué» qui a observé son adversaire mardi lors de son nul contre Fréjus (0-0). Un «style de match» semblable à celui de vendredi dernier face au Poiré-sur-Vie (1-0). «La fin de championnat s'annonce compliquée pour tous», estime Ernest Seka. En premier lieu pour le Racing, ambitieux de retrouver le Ligue 2 mais pas maître de son destin.

>>> Le résumé de Racing-Poiré-sur-Vie (1-0).