Football: Les équipes de France et d'Allemagne main dans la main dans un camp de concentration en Alsace

SPORT Les sélections françaises et allemandes U18 jouent deux matchs amicaux, vendredi et lundi en Alsace. Samedi, les jeunes footballeurs des deux pays visiteront le camp de concentration du Struthof...

Floréal Hernandez

— 

Camp de concentration du Struthof. (Archives)
Camp de concentration du Struthof. (Archives) — G. VARELA /20 MINUTES

Le double affrontement entre les équipes de France et d'Allemagne U18 sera amical en Alsace, vendredi à Sarre-Union à 17h et lundi à Biesheim à 19h. Les deux délégations seront toutefois confrontées aux horreurs de la guerre, samedi.

52.000 déportés, 17.000 morts au Struthof

Les jeunes Français (dont Marcus Thuram, attaquant sochalien et fil de Lilian Thuram) et les jeunes Allemands vont visiter, samedi après-midi, le camp de concentration du Struthof dans le Bas-Rhin. Une initiative prise par la Ligue d'Alsace dans le cadre de la commémoration des 70 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la libération des camps nazis. «La symbolique était intéressante, reconnaît Ilan Blindermann, directeur général de la LAFA. Les deux fédérations ont de suite dit oui et compris la portée de cette visite. A 18 ans, ces jeunes sont le public cible de la visite et ça démontre une ouverture du football.»

Près de 52.000 hommes et femmes ont été déportés au camp de concentration du Struthof. Plus de 17.000 d'entre eux y ont péri. L'international norvégien Asbjörn Halvorsen et le joueur du FC Metz Marcel Muller ont été internés au Struthof.