Strasbourg: Bill Clinton espéré pour le festival SaxOpen

MUSIQUE Strasbourg accueille SaxOpen du 9 au 14 juillet. Plus 400 concerts seront donnés dans la ville...

Floréal Hernandez

— 

Trois des douze saxophones d'«Art on Sax» installés à Strasbourg jusqu'au 15 juillet se trouvent sur la presqu'île Malraux. - Strasbourg, le 26 mars 2015.
Trois des douze saxophones d'«Art on Sax» installés à Strasbourg jusqu'au 15 juillet se trouvent sur la presqu'île Malraux. - Strasbourg, le 26 mars 2015. — A. Ighirri / 20 Minutes

En solo, en duo, en trio ou par groupe de 100, les saxophonistes de toute la planète vont débarquer à Strasbourg pour SaxOpen, du 9 au 14 juillet. Ce 17e congrès et festival mondial du saxophone est un rendez-vous pour les professionnels mais également ouvert au grand public avec des centaines de concerts dans la ville. Voici comment l'organisation strasbourgeoise du SaxOpen a redonné du souffle à l'événement.

Des concerts uniques dans des lieux inédits.
Des débats, des conférences, des master class seront dédiés aux professionnels lors de SaxOpen. Mais le festival se veut aussi ouvert au public avec de nombreux concerts proposés soit gratuitement soit payant (6 à 25 euros, la billetterie ouvre en juin).

La Cité de la musique et de la danse et le PMC seront les deux grands lieux de SaxOpen. Mais des notes de musique s'échapperont également de la place Kléber, de la préfecture, du Shadok ou de la cathédrale. Au total, ce sont 32 lieux dans Strasbourg et huit en Alsace qui vont accueillir les 400 événements autour du saxophone dont 200 créations pour l'occasion.

>>> Philippe Geiss, directeur artistique de SaxOpen, et son sax basse dans La boîte à musique de Jean-François Zygel.

Le 12 juillet pour la 1ere journée internationale du saxophone, les saxophones résonneront toute la journée dans Strasbourg avec en point d'orgue un grand spectacle interconnecté entre la cathédrale où Jean-François Zygel dirigera 35 saxophonistes, la place Kléber où il y aura un flashmob, le Shadok pour un concert de Derek Brown beatboxer saxophoniste américain et la Cité de la musique et de la danse où 100 saxophonistes japonais joueront.

>>> Derek Brown, Catch'em Up.

 

Bill Clinton, Les Blues Brothers et Supertramp.
Lors des précédentes éditions de SaxOpen de part le monde, la majorité des congressistes étaient des saxophonistes classiques. Là, les musiciens jazz ou la pop seront de la partie. Et sur les 2.000 saxophonistes présents à Strasbourg, il y aura notamment Branford Marsalis (président d'honneur de SaxOpen), John Helliwell (Supertramp), Lou Marini (Blues Brothers) ou Simon Willerscroft (Durant Duran).

Bill Clinton et son instrument pourraient rejoindre les congressistes. Il a été invité par le festival et la ville de Strasbourg. «Le Secrétariat d'Etat américain nous aide dans cette démarche», se réjouit Robert Herrmann, président de l'Eurométropole. Strasbourg dispose d'un atout pour faire venir l'ex-Président américain: le musée Vodou de la ville. Bill Clinton aurait fait de son intérêt pour celui-ci, révèle Robert Hermann.

>>> Bill Clinton en 1992.

 

Une Web TV.
A l'occasion de Saxopen, une web TV va être créée. Elle diffusera deux concerts par jour, proposera de la VOD, des interviews. Mais surtout, elle doit rester active les trois années entre le congrès strasbourgeois et la 18e édition et permettra ainsi la «visualisation en streaming de concerts, souligne Philippe Geiss, directeur artistique de SaxOpen. Elle doit devenir un centre de ressources.» D'autant que de nombreux concerts strasbourgeois seront des créations ou uniques.

Le numérique est au cœur de l'événement avec l'accueil au Shadok mais aussi le 12 juillet pour la Journée mondiale du saxophone des captations réalisées «dans le monde devant l'Opéra de Sydney, sur la Muraille de Chine, etc.», espère l'organisation, et retransmises en direct ou en streaming.