Départementales: Cinq chiffres pour décrypter le scrutin en Alsace

POLITIQUE Un électeur alsacien sur deux a voté dimanche au 1er tour des élections départementales, un seul binôme a été élu...  

Floréal Hernandez

— 

Premier tour des élections départementales, à Strasbourg, le 22 mars 2015. (Illustration)
Premier tour des élections départementales, à Strasbourg, le 22 mars 2015. (Illustration) — G. Varela \ 20 Minutes

Retour sur le 1er tour des départementales où le Front national a quasi fait carton plein en Alsace en qualifiant 35 de ses 40 binômes pour le 2e tour et où le PS a été rayé de tous les cantons en dehors de Strasbourg et de Sainte-Marie-aux-Mines.

52,2%. Plus d'un électeur alsacien sur deux s'est abstenu de voter lors du 1er tour des élections départementales, dimanche. Le taux d'abstention est similaire entre le Bas-Rhin avec 52,15% et le Haut-Rhin avec 52,2%. Lors des précédentes élections cantonales en 2011, le taux d'abstention avait atteint les 58,89% au 1er tour en Alsace.

1. Sur les 40 cantons alsaciens, un seul a un binôme élu dès le premier tour. A Brunstatt dans le Haut-Rhin, le duo Daniel Adrian (DVD) et Bernadette Goff (UDI) a obtenu 53,35% des voix (25,38% des inscrits). A Lingolsheim, Obernai et Colmar 2, les binômes UMP  n'ont pu être élus dès le 1er tour –malgré respectivement 50,18% des voix, 52,64% et 52,54%– car le seuil du quart des inscrits n'a pas été atteint.

>>> Pour ceux qui aiment les cartes interactives.

1 bis. Il n'y aura qu'une triangulaire en Alsace dans le canton de Sainte-Marie-aux-Mines. Chose étonnante, il n'y avait que trois listes et toutes trois sont au 2e tour: Philippe Bihl (UMP) et Émile Helderlé (DVD) 40,01%, Jean-François Abraham et Jacqueline Marie (FN) 30,73%, Nadège Florentz (PS) et Henri Stoll (DVG) 29,26%.

39,41%. Le binôme Front national a devancé les cinq autres listes dans le canton de Wittenheim et obtenu le meilleur score du parti d'extrême droite en Alsace: 39,41%. Le FN est arrivé en tête dans huit cantons alsaciens. Quatre dans le Bas-Rhin: Saverne, Ingwiller, Bischwiller et Sélestat. Quatre dans le Haut-Rhin: Mulhouse 2, Wittenheim, Ensisheim et Guebwiller.

7. Le nombre de cantons alsaciens où le Parti socialiste est au deuxième tour: à Sainte-Marie-aux-Mines et dans les six cantons de Strasbourg. Le PS arrive en tête dans quatre cantons strasbourgeois: 1 Centre-Krutenau-Neudorf Ouest-Musau, 2 Koenigshoffen-Montagne Verte-Centre Gare, 3 Poteries-Hautepierre-Cronenbourg, 5 Esplanade-Contades-Orangerie-Quartier des XV-Port du Rhin. Dans les cantons 4 (Centre Nord, Robertsau) et 6 (Meinau, Neudorf Est, Neuhof), il a été devancé par l'UMP.