VIDEO. Strasbourg: Découverte d'une piscine baptismale sous la cathédrale

PATRIMOINE De nouvelles recherches archéologiques sous la cathédrale ouvrent bien des perspectives...

Gilles Varela

— 

Baptistère découvert sous la cathédrale, présenté par l'archéologue Gertrud Kühnle de l'INRAP
Baptistère découvert sous la cathédrale, présenté par l'archéologue Gertrud Kühnle de l'INRAP — G. Varela / 20 Minutes

Au cœur de la cathédrale, sous la chapelle Saint-Laurent, une équipe archéologique a effectué en 2014  l'étude des maçonneries romaines et médiévales déjà mises à jour en 1966 et 1972. Au vu de l'intérêt du site, il a été rapidement décidé de réaliser un sondage complémentaire confié à l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) avec l'autorisation de la DRAC Alsace.

Baptistère découvert sous la cathédrale - G. Varela / 20 Minutes

Un bassin de la fin de l'Antiquité

Et les recherches ont été fructueuses avec la découverte inattendue d'un bassin datant de la fin de l'Antiquité (IVe-Ve siècle). L'ensemble de la maçonnerie mesure approximativement 4,60 m X 4,20 m avec un bassin 1,60 m de long et d'une profondeur de 50 cm. Situé dans la partie la plus noble de l'ancienne garnison romaine, probablement la maison des tribuns, puis le premier évêque avait à son tour en 615 pris possession des lieux. Les données recueillies apportent un nouvel éclairage sur l'histoirede ce lieu saint.

Il pourrait être le premier lieu de culte chrétien de Strasbourg

En comparant le bassin aux centaines de baptistères répertoriés dans le monde, les archéologues pensent avoir identifié une piscine baptismale paléochrétienne du Ve siècle qui pourrait être l'emplacement du premier lieu de culte chrétien à Strasbourg. «Ce n'est pas spectaculaire, mais c'est un élément majeur qui va alimenter de nouvelles approches et nourrir de nouvelles perspectives pour comprendre l'histoire de la cathédrale», explique Frédéric Séara, conservateur régional de l'archéologie.

Le lieu ne sera pas ouvert au public pour des problèmes d'accessibilité et de sécurité mais une modélisation en 3D sera prochainement présentée.