Lingolsheim: Que faut-il savoir du nouveau collège Galilée?

EDUCATION Les élèves du collège Galilée réintègrent l'établissement de Lingolsheim, lundi après-midi, mais pas dans le bâtiment historique...

Floréal Hernandez

— 

Lingolsheim, le 6 mars 2015 - Une des trois salles de sciences du collège Galilée dans la structure modulaire.
Lingolsheim, le 6 mars 2015 - Une des trois salles de sciences du collège Galilée dans la structure modulaire. — Floreal Hernandez

Lundi, le collège Galilée de Lingolsheim reprendra son activité normale avec le retour des élèves et des professeurs dans l'établissement. Pas dans la structure historique (datant de 1995) fermée à cause de fissures à la veille de la rentrée scolaire en septembre mais dans des structures modulaires.

A quoi ressemble le nouveau collège?
Dans une partie de la cour de récréation et sur des espaces paysagers, 240 modules de 15 m2 ont été «emboités comme des Lego», dixit Christophe Furst, chef du projet au service construction du Conseil général du Bas-Rhin, pour faire un collège en moins de trois mois et demi de travaux. Ils abritent 15 salles de classe pour l'enseignement général, 3 salles de sciences, 2 laboratoires de technologie, un CDI, l'administration, etc. Dans la cour, s'est installé un bâtiment pour la demi-pension des élèves (100 places assises), celle des enseignants et un bloc sanitaire. Il est bordé par un préau.

Comment se fait la rentrée?
Lundi matin, les enseignants, les surveillants et la vie scolaire prennent possession de leurs nouveaux locaux. Au programme de la matinée: travaux pratiques avec déballage de cartons. La rentrée des élèves est échelonnée au cours de l'après-midi. En septembre, ils étaient 547 inscrits au collège Galilée, la fermeture de l'établissement et le déménagement pour six mois au lycée Couffignal ont entraîné le départ d'une cinquantaine d'élèves.

Qu'en pense la principale?
«Le bâtiment répond à nos besoins, il y a le même nombre de salles que le collège historique, indique Catherine Morel, la principale du collège Galilée. Les équipes ont adhéré car on retrouve notre rythme de croisière, on montre aux futurs parents d'élèves de 6e que l'on peut accueillir leurs enfants».

Changement pour les collégiens?
Avec le retour au collège Galilée, les élèves n'auront plus 45 minutes de temps de transport matin et soir entre Lingolsheim et le lycée Couffignal. Catherine Morel espère un «climat plus apaisé». Ceux qui ne mangeaient pas à la cantine vont pouvoir quitter l'enceinte de l'établissement à la pause déjeuner. La fin de la transhumance quotidienne va leur permettre de bénéficier des activités périscolaires du centre socioculturel ou de reprendre un rythme normal dans leurs pratiques associatives ou sportives.

Le coût de tout ça?
Le coût du transfert du collège Galilée au lycée Couffignal s'est élevé à 1,1 million d'euros, le rapatriement dans l'établissement de Strasbourg à Lingolsheim: 1,7 million d'euros. A quoi, il faut ajouter 50.000 euros/mois de location des espaces modulaires. A cela s'ajoutent les frais de transport des collégiens. Et surtout, les travaux sur l'établissement historique. «Le budget alloué à la restructuration est pour l'instant de 8 millions d'euros TTC», indique le Conseil général du Bas-Rhin. Le département va prochainement déposer une procédure à l'encontre des constructeurs de l'époque. Car comme tonne le président du CG67 Guy-Dominique Kennel: «Ce n'est pas à la collectivité, aux Bas-Rhinois d'assumer seul l'impact financier des désordres constatés.»