Salon de l'agriculture: La brasserie Uberach s'offre une tournée à Paris

AGRICULTURE Le stand de l'Alsace au Salon de l'agriculture accueille trois petits nouveaux notamment la brasserie Uberach...

Floréal Hernandez

— 

Là, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas où était la brasserie Uberach au Salon de l'agriculture 2015.
Là, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas où était la brasserie Uberach au Salon de l'agriculture 2015. — Capture d'écran http://www.brasserie-uberach.fr

Certains visiteurs du Salon de l'agriculture (jusqu'au 1er mars) risquent d'écorcher le nom de l'un des trois nouveaux exposants du stand de l'Alsace. A priori, il n'y aura pas de souci pour les Pâtes Grand'Mère et les dix agriculteurs de Bienvenue à la ferme Alsace. Par contre pour la brasserie Uberach, l'exercice s'annonce plus périlleux même après une ou deux bières.

>>> A quoi servent les médailles distribuées au Salon de l'agriculture?

Eric Trossat, le patron d'Uberach, prendra le temps d'expliquer la prononciation du nom de sa brasserie artisanale, car s'il est au Salon de l'agriculture, c'est bien pour se faire connaître. «On vient se montrer auprès de nos clients et pour peut-être en trouver de nouveau», explique le brasseur du Nord de l'Alsace.

>>> La présence de la brasserie Uberach au Salon de l'agriculture fait un heureux.

Aujourd'hui, les bières Uberach sont distribuées en Alsace, un peu dans les départements limitrophes, en région parisienne et dans quelques magasins spécialisés en France. Le Salon de l'agriculture est l'occasion «d'avancer hors d'Alsace» pour Eric Trossat. D'autant que la brasserie a de nouveaux locaux et que pour arriver «à un point d'équilibre» intéressant, il lui faudrait atteindre les 3.500-4.000 hl/an.

14 hl de bière emportés à Paris

La brasserie bas-rhinoise a également un petit rayonnement européen avec des exports au Danemark (5% de sa production) grâce à «des Français installés là-bas qui aiment le goût et le design de nos produits» et un peu en Allemagne et en Espagne.

>>> Partagez vos meilleures photos du Salon de l'agriculture.

A Paris, Eric Trossat est parti avec 14 hl de bière, histoire d'assurer quelques tournées. Au choix: une blonde bio, une bière de printemps, l'ambrée «Doigt de dieu» et la «Juliette» aromatisée à la rose. «Ce sont nos quatre produits phares. Ils témoignent de la diversité de ce que l'on fait», estime le brasseur. Et dans le petit village d'Uberach, la diversité ne touche pas que la bière, on y produit aussi du whisky.