César 2015: Six raisons pour lesquelles «Qu’Allah bénisse la France» peut passer d'outsider à lauréat

CINEMA Le film d’Abd Al Malik réalisé dans la banlieue de Strasbourg, au Neuhof, est cité deux fois aux César…

Caroline Vié
— 
«Qu'Allah bénisse la France», premier film d'Abd Al Malik, sort en salles ce mercredi 10 décembre 2014.
«Qu'Allah bénisse la France», premier film d'Abd Al Malik, sort en salles ce mercredi 10 décembre 2014. — Qu'Allah bénisse la France

Et si Qu’Allah bénisse la France créait la surprise aux César? Cité dans la catégorie Premier film et Espoir masculin, cette chronique puissante inspirée du livre éponyme se pose en outsider face aux Combattants de Thomas Cailley, grand favori pour ces statuettes. C’est ce vendredi 20 février lors de la cérémonie diffusée en clair sur Canal+  qu’Abd Al Malik et son comédien Marc Zinga seront fixés. En attendant le verdict, 20 Minutes a trouvé six raisons pour lesquelles le duo pourrait l’emporter.

Le film montre une image positive de la banlieue.
C’est une véritable success-story que celle de ce petit délinquant devenu star du rap, écrivain puis réalisateur. Abd Al Malik prouve qu’on peut s’en sortir et plutôt bien.

>>> Abd Al Malik, porte-voix du Neuhof.

On sort des cités d’Ile-de-France.
Le quartier du Neuhof, où le réalisateur a grandi, est un personnage à part entière. Des habitants de la cité apportent un cachet d’authenticité supplémentaire au film.

>>> La bande-annonce de Qu'Allah bénisse la France.

Marc Zinga a tous les talents.
Si Marc Zinga fait montre d’une présence époustouflante pour incarner l’alter ego du cinéaste, il est aussi convaincant en chanteur.

La bande-son déménage.
Quiconque regarde le film se laisse aussi emporter par sa musique. Abd Al Malik s’est entouré de pointures comme Wallen et Laurent Garnier pour en mettre plein les oreilles.

>>> Abd Al Malik publie «Place de la République».

C’est La Haine du 21e siècle.
Le cinéaste reconnaît avoir été influencé par le classique signé en 1995 par Mathieu Kassovitz. Il en a retrouvé l’énergie mais l’a mise au service d’un message généreux.

Ce sont de vraies découvertes.
Tout simplement. Abd Al Malik et Marc Zinga sont des nouveaux venus vraiment bourrés de talents. Ils correspondent à 300% à l’esprit des prix pour lesquels ils sont nommés.