Strasbourg: Il menace des militaires devant une école juive et prend deux mois ferme

JUSTICE Un homme de 19 ans comparaissait lundi pour des propos menaçants tenus à l’égard de militaires en faction devant l’école Aquiba à Strasbourg...

G.V.
— 
Strasbourg le 18 septembre 2014. Le Palais de justice. Illustrations
Strasbourg le 18 septembre 2014. Le Palais de justice. Illustrations — G. Varela / 20 Minutes

Vendredi vers 8h, un agent de sécurité de l’école Aquiba s’est inquiété du comportement d'un jeune homme à l’épaisse barbe qui arpentait depuis plus de 17 minutes le trottoir. Venu lui demander de partir, le jeune homme a mimé des tirs avec ses mains en direction des militaires. «Vous faites les malins avec vos Famas. Si j’étais armé, je vous aurais allumés.»

Il comparaissait lundi devant la justice. Prétendant attendre sa petite copine scolarisée dans le lycée situé à côté de l’école juive, il a reconnu «s'être énervé et avoir perdu son sang-froid». Son avocat a quant à lui avancé l'argument du délit «de sale gueule», en raison de sa barbe, rapportent les Dernières Nouvelles d'Alsace.

L'homme devait également répondre d’outrages et de menaces de mort proférés contre un policier qui le contrôlait en octobre dernier.  Il a finalement été condamné à deux mois de prison ferme sans maintien en détention et deux mois de SME ont été révoqués.