Strasbourg: Les excellents chiffres de l'hôtellerie strasbourgeoise

TOURISME Les chiffres de fréquentation de l’hôtellerie viennent de tomber. La capitale alsacienne bat encore des records...

Alexia Ighirri

— 

Illustration d'un client entrant dans un hôtel. Le 09 03 2009
Illustration d'un client entrant dans un hôtel. Le 09 03 2009 — G. VARELA / 20 MINUTES

Les chiffres de fréquentation de l’hôtellerie viennent de tomber, et ils sont une nouvelle fois excellents pour Strasbourg. Portée par un mois de décembre record, la capitale alsacienne peut se targuer d'avoir été en tête des principales villes touristiques françaises (hors Paris) en 2014.

Au-dessus de Paris en décembre

Selon le Cabinet Deloitte (Source: In extenso, Performances hôtelières en France – Décembre 2014), Strasbourg a enregistré en décembre 2014 un taux d’occupation moyen autour de 89% dans les 3 catégories (précisément: 89,8% en haut de gamme, 86,9% en milieu de gamme et 90,4% en économique), alors que la moyenne de toutes les grandes villes touristiques françaises ne dépasse pas les 45%.
Fait unique, Strasbourg est la seule ville de France qui dépasse Paris une fois dans l’année (en décembre). Ces chiffres sont en hausse par rapport à 2013, qui avait pourtant déjà constitué un record…

>> A lire aussi: Cinq hôtels alsaciens parmi les meilleurs du monde

Première en «haut de gamme» et en «économique»

Les chiffres sont globalement excellents sur l’année 2014 dans son ensemble puisque Strasbourg est passée en 1re position (après Paris) pour le taux d’occupation de l'hôtellerie dans la catégorie «haut de gamme» avec 66,3%, devant Nice (65,1%) et Lyon (64,3%).
Dans la catégorie «milieu de gamme», Strasbourg est dans le quatuor de tête avec 67,4% mais légèrement devancée par Nice (69%), Avignon (68,6%) et Marseille (68,1%).
Enfin, dans la catégorie «économique», Strasbourg est en tête avec 73,6%, devant Dijon (70,2%).