Strasbourg: Les éboueurs suspendent le préavis de grève du 11 février

SOCIAL L’intersyndicale entame des négociations visant à supprimer le «fini parti» avec la ville et l'eurométropole et obtient le gel de toute mesure ...

Gilles Varela
— 
Une poubelle. (Illustration)
Une poubelle. (Illustration) — G . VARELA / 20 MINUTES

Consécutivement au préavis de grève déposé pour le 11 février prochain, les syndicats qui ont été reçus par l'éxécutif ont demandé l'ouverture de négociations. «Aucune mesure ne mettant fin au «fini-parti» ne sera prise en attendant que l'ensemble du dossier ne soit retravaillé avec les représentants des syndicats», indique un communiqué de l'intersyndicale CGT-CFDT-FO. Durant tout le temps que prendront les négociations, aucune mesure ne mettant fin au « fini-parti » ne sera prise, ajoute l'intersyndicale.

«Dans ces conditions et dans l’attente des documents de travail promis, l’intersyndicale a décidé de suspendre (et non pas de lever) son préavis de grève.»