Mulhouse: Le gardien de prison aurait fait passer des stupéfiants, de l'alcool et des téléphones

JUSTICE Un gardien de la maison d'arrêt soupçonné de corruption a été mis en examen et placé en détention provisoire...

G.V. avec AFP
Illustration prison. Strasbourg le 10 10 06
Illustration prison. Strasbourg le 10 10 06 — G . VARELA / 20 MINUTES

Un gardien de la maison d'arrêt de Mulhouse soupçonné de corruption a été mis en examen et placé en détention provisoire, indique l'AFP.

L'agent pénitentiaire est soupçonné d'avoir fait passer de manière illicite des téléphones portables, de l'alcool et du cannabis dans l'enceinte de la prison. Lors de son interpellation vendredi à son domicile, les enquêteurs ont découvert un paquet contenant des articles destinés à des détenus.

Placé en garde à vue, il a été présenté à un juge d'instruction et mis en examen pour «corruption passive d'une personne dépositaire de l'autorité publique»,  remise irrégulière d'objets à des détenus» et «infraction à la législation sur les stupéfiants».

L'administration pénitentiaire avait été avisée il y a un an et demi

Il a été présenté devant un juge des libertés et de la détention et placé en détention provisoire. L'administration pénitentiaire avait été avisée il y a un an et demi d'informations selon lesquelles des détenus de l'établissement bénéficiaient de privilèges fournis par l'un des fonctionnaires.

L'enquête est confiée à l'antenne mulhousienne de la direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Strasbourg.