Strasbourg: Hollande et Merkel ne sont pas attendus qu'au restaurant

POLITIQUE Alors que François Hollande et Angela Merkel seront accueillis ce soir pour dîner, des militants NPA ou encore Stop Fessenheim leur préparent une réception pas vraiment officielle...

Gilles Varela

— 

Angela Merkel et François Hollande, le 11 janvier 2015 à Paris.
Angela Merkel et François Hollande, le 11 janvier 2015 à Paris. — VILLARD / SIPA

François Hollande et Angela Merkel seront accueillis ce vendredi soir à Strasbourg au restaurant Zuem Ysehuet vers 18h30, par le président du Parlement européen, Martin Schulz. Le président français et la chancelière allemande partageront un dîner informel. Ils discuteront «de l’avenir de l’Europe et de la situation actuelle, afin de préparer le travail sur le long terme».

Et si les invités du dîner ont été triés sur le volet, à l'extérieur, l'association «Stop Fessenheim» ou bien encore le MJC, l'UEC, mais encore le NPA 67 essaieront de faire passer un message.

 

Pour une «Europe plus sûre» et moins «d'austérité»

Tout d'abord «Stop Fessenheim» a informé dans un communiqué qu'un kouglof et deux lettres destinés à Angela Merkel et François Hollande a été remis remise ce midi au restaurant Zum Ysehuet par une petite délégation des associations antinucléaire alsaciennes. L'association indique ainsi caresser «l'espoir que nous avons de voir Monsieur Hollande tenir son engagement, qui est de fermer au plus vite la vieille centrale nucléaire de Fessenheim, et de travailler pour une Europe plus sûre, plus écologique, mais néanmoins créatrice d'emplois ». Ils espèrent également que la chancelière allemande «poursuivra son œuvre en direction d'une Europe délivrée du nucléaire, après avoir décidé de la fermeture de huit réacteurs juste après le drame de Fukushima».

- Stop Fessenheim

Un rassemblement

De son côté, le NPA 67 appelle à se mobiliser contre «l'Europe de l'austérité» tout comme le Mouvement des jeunes communistes du Bas-Rhin ou bien encore l'Union des étudiants communistes, qui voient en cette rencontre  trois nervis européens du capitalisme mondial comme une provocation envers les peuples écrasés sous le joug de leur austérité.» Le rassemblement aura lieu à 18h sur le parvis du Palais universitaire, place de l'université).

Le dîner devrait lui commencer vers 18h30 et se terminer dès le milieu de la soirée. Il ne devrait pas y avoir de communiqué de presse.