Alsace: Comment les papas de Thierry Omeyer et Pierre-Hugues Herbert suivent les exploits de leurs fils au Qatar et en Australie?

SPORT Le Haut-Rhinois Thierry Omeyer est en demi-finale du championnat du monde de handball au Qatar, le Bas-Rhinois Pierre-Hugues Herbert en finale du double de l'Open d'Australie...

Floréal Hernandez

— 

Thierry Omeyer exulte lors de France-Suède (27-25) aux Championnats du monde de handball au Qatar. - 24 janvier 2015
Thierry Omeyer exulte lors de France-Suède (27-25) aux Championnats du monde de handball au Qatar. - 24 janvier 2015 — S.Pillaud / FFHB / SIPA

L'un dresse un mur, l'autre monte au filet. Au Qatar, Thierry Omeyer vient d'écœurer successivement les attaquants argentins et slovènes et de se qualifier avec l'équipe de France pour les demi-finales du championnat du monde de handball, face à l'Espagne ce vendredi. Aux Antipodes, Pierre-Hugues Herbert, associé à Nicolas Mahut, s'est qualifié tôt ce jeudi matin pour la finale du double de l'Open d'Australie. Ces deux matchs ont été assidûment suivis par les familles Omeyer à Cernay et Herbert à Mittehausbergen. Mais il a fallu s'organiser.

«Pas besoin de café pour tenir»

Chez les Herbert, on se couche beaucoup plus tard. La demie a débuté à 1h jeudi. «Ce qui fait qu'on s'est couché à 4h, raconte Jean-Roch Herbert, le père et entraîneur de Pierre-Hugues qui ne le suit pas sur le circuit en 2015. On n'a pas eu besoin de café pour tenir jusque-là. Le match était un peu tendu, en trois sets, ça nous a tenus en haleine. Ce qui fait qu'on a tendance à rester éveillé, surtout quand c'est son fils.» Ou son frère car à Dresde ou en Suisse où sont actuellement le frère et la sœur de P2H, on suivait également la rencontre. «On tchatchait avec eux», poursuit Jean-Roch Herbert.

>> Le selfie de Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut après leur demi-finale victorieuse à l'Open d'Australie.

Dans le Haut-Rhin, Jean-Paul Omeyer a suivi le quart de finale entre la France et la Slovénie chez lui devant la télé, avec son épouse. «J'ai vu les trois derniers matchs de Thierry et des Bleus en direct. Les précédents, c'était en différé. Je suivais le score sur mon téléphone ou j'appelais ma femme pour avoir le résultat.»

Jean-Paul Omeyer en tribune... mais à la Meinau

Quand il a pu, le vice-président de la région Alsace s'est organisé pour ne pas avoir de réunions, commissions ou autre aux horaires des matchs des Bleus. Mais ce vendredi, s'il sera dans une tribune, ce sera la présidentielle... du stade de la Meinau au moment où son fils, les frères Karabatic et Cie affronteront l'Espagne. «Le Racing lance son conseil de l'éthique, je représente la région et j'assisterai au match face au Paris FC ensuite.» Une nouvelle fois, c'est en différé qu'il regardera le match après l'avoir suivi sur son smartphone. Et en cas de défaite des Bleus le visionnera-t-il quand même? «Bien sûr.»

>> D'un tweet, Thierry Omeyer répond à l'avalanche de félicitations qu'il a reçues.

Jean-Roch Herbert n'aura pas à veiller pour la finale de son fils et de Nicolas Mahut face aux Italiens Fognini et Bolelli. La finale est à 11h45 samedi. Et la frustration ne le rongera pas de ne pas être dans les tribunes à Melbourne. «Ma femme oui mais moi non. Pendant dix ans, j'ai été par monts et par vaux avec lui. Voyager n'est pas le côté cool de la chose, travailler au quotidien avec lui, ciseler son, oui, ça me passionne. Je suis content d'être devant ma télé», assure le paternel, plus inquiet par l'entorse de son fils au pied gauche.

>> 20 Minutes a vécu la finale du championnat du monde France-Danemark 2011 avec la famille Omeyer.

En cas de finale de l'équipe de France aux Mondiaux, il ne devrait y avoir que l'épouse de Thierry Omeyer dans les tribunes. La famille et les amis se rejoindront au domicile familial de Cernay. «On ne s'est occupé de rien, assure Jean-Paul Omeyer. On s'en préoccupe quand c'est acquis.» Là, le vice-président de la région Alsace n'aura pas à regarder son calendrier pour savoir s'il a un rendez-vous, car la finale tombe un dimanche.