Alsace: La région drague les touristes américains

TOURISME A coup de missions prospectives et d'actions ciblées, les acteurs touristiques alsaciens tentent de développer le marché des touristes nord-américains...

Alexia Ighirri

— 

Le sapin de Noël décoré par l'office de tourisme de Strasbourg à New York.
Le sapin de Noël décoré par l'office de tourisme de Strasbourg à New York. — Office de tourisme de Strasbourg et sa région

C'est un peu leur ruée vers l'ouest. Les acteurs du secteur touristique alsacien essayent, un peu plus chaque année, de séduire les Nord-Américains et de les convaincre de séjourner en Alsace.

Marie-Reine Fischer, vice-présidente du conseil régional d’Alsace, en charge du tourisme, et de l’Agence d’Attractivité de l’Alsace (AAA), revient tout juste d'une mission prospective à New York: «C'est un marché important, qui nous a toujours intéressés. On a décidé d'à nouveau le travailler de plus près», indique-t-elle.

Chaque année, les acteurs touristiques axent leur communication autour d'une thématique. L'an dernier, ils ont vanté la route des vins auprès des Américains. Cette fois, ils mettent l'accent sur la culture: des musées aux festivals alsaciens, en passant par le Millénaire des fondations de la cathédrale de Strasbourg.

>> A lire aussi: Trois raisons de venir en Alsace selon The Times

Marie-Reine Fischer a enchaîné plusieurs rendez-vous en cinq jours à New York, avec le consul général de la France, l'équipe d'Atout France, mais surtout des professionnels du secteur de l'art, des associations et des collectionneurs. Et des choses concrètes en sont sorties: « Le 15 octobre au National Arts Club de New York sera organisé un grand événement sur l'Alsace et le musée Lalique », annonce la vice-présidente alsacienne.

A cette occasion, une association sera même créée: les Amis du musée Lalique. «On a aussi rencontré une responsable d'organisation de voyages culturels et on a pu mettre en place un voyage en France et en Alsace début octobre, poursuit Marie-Reine Fischer. Ce voyage concerne des connaisseurs d'art et notamment d'art nouveau, qui pourront visiter le musée Lalique et la fabrique.»

Déjà des actions réalisées

Mais les Alsaciens n'arrivent pas en terre inconnue. Il y a deux ans, par exemple, le conseil régional de tourisme d'Alsace, avec ses homologues de Bourgogne et Champagne, a pu présenter ses produits, sa gastronomie ou encore ses vins aux Américains avec un stand au célèbre magasin Macy's.

Cela fait deux ans également, que l'office de tourisme de Strasbourg et sa région (OTSR) travaille sur l'export du marché de Noël de Strasbourg à New York. En attendant, l'OTSR a eu le privilège de décorer le sapin du Madison Square Park.

Toutes ces opérations n'ont qu'un seul but: attirer toujours plus de touristes américains en Alsace. En 2013, les Etats-Unis représentaient environ 95.000 nuitées. Et cette tendance devrait encore être à la hausse en 2014.