Strasbourg: Premières contributions pour la conférence citoyenne

SOCIETE Les premières propositions arrivent à l'appel de la ville dans le cadre de la conférence citoyenne lancée au lendemain des attaques terroristes parisiennes...

Alexia Ighirri

— 

La campagne "Ouvrons-la!" pour la conférence citoyenne de Strasbourg.
La campagne "Ouvrons-la!" pour la conférence citoyenne de Strasbourg. — A. Ighirri / 20 Minutes

Ce lundi, en ouverture du conseil municipal de Strasbourg, un hommage a été rendu aux victimes des attaques terroristes à Paris. A cette occasion, la conférence citoyenne, son développement et son organisation ont été rapidement évoqués. Trois types de rencontres seront mis en place à l'initiative des associations, des citoyens et des conseils de quartiers, a indiqué le maire Roland Ries.

Pour cela, un site Internet a été mis en ligne pour recueillir les contributions citoyennes. Jeudi, le maire avait annoncé qu'une centaine de propositions avait été envoyée. «Dont une cinquantaine spontanée. ll y a de tout, même une personne victime de racisme qui nous demande comment réagir», avait-il alors déclaré.

Une place Charlie?

Sur ce site Internet «Ouvrons-la!», il est possible de lire certaines contributions. Ainsi, Geoffroy écrit: «J’aimerais pouvoir visiter les salles de prière/mosquées du Quartier Gare et de la ville en général. Sont-elles ouvertes aux visites? (...) J’aimerais pouvoir rencontrer des musulmans du quartier Gare, assister à des conférences expliquant l’Islam en général et l’Islam de France en particulier.»

Ce lundi au conseil municipal, le conseiller municipal socialiste Philippe Bies a lui proposé des actions symboliques: l'inauguration d'une place Charlie le 3 mai lors de la Journée mondiale de la liberté de presse ou encore l'installation d'une statue à côté de celle de Gandhi sur le parc de l'Etoile.