Strasbourg: La consommation de drogue dans le viseur du procureur

JUSTICE Lors de la rentrée solennelle du tribunal de grande instance de Strasbourg, le procureur de la République Michel Senthille a notamment dénoncé l'usage de stupéfiants...

Alexia Ighirri

— 

Le procureur Michel Senthille.
Le procureur Michel Senthille. — G. Varela / 20 Minutes

Lors de la rentrée solennelle du TGI de Strasbourg, le procureur de la République a présenté le bilan de l'activité du parquet. Mais devant «l'ampleur du phénomène», Michel Senthille a souhaité mettre l'accent sur les dangers de la consommation de stupéfiants ainsi que les infractions qui y sont liées, indiquent les Dernières Nouvelles d'Alsace.

Il a indiqué qu'en 2014, 32 décès «directement imputables à des overdoses» ont été sur le ressort du tribunal de grande instance de Strasbourg. Celui-ci a aussi traité 419 procédures pour usage de stupéfiants, 532 pour détention, 45 pour offre ou cession et 77 pour trafic organisé.