Alsace: Un Haut-Rhinois parmi les favoris de Mister France

CONCOURS L'Alsacien David Frey, 33 ans, est l'un des 10 finalistes du concours Mister France...

Floréal Hernandez

— 

David Frey, candidat alsacien à Mister France. Lancer le diaporama
David Frey, candidat alsacien à Mister France. — Document remis

Sur la scène parisienne du théâtre de la Bruyère où se déroule la finale de Mister France, mardi, David Frey ne passera pour «une belle potiche». L'Alsacien est beau, il le sait, le cultive, mais parle bien aussi.

«Le jury, le public de l'élection, j'en fais mon affaire, annonce ce beau gosse de 33 ans, habitant à Oltingue dans le Sundgau. Mon métier est dans le management, je sais communiquer. Je vais montrer qu'on peut être beau extérieurement et en avoir dans la tête.» Les six jurés, dont la présidente est Clara Morgane, et les spectateurs de la cérémonie représentent deux tiers de la note qui décernera le titre de Mister France.

Un profil particulier

Le dernier tiers de la note viendra des internautes et là, David Frey reconnaît: «Sur Internet, on s'arrête à l'image donnée. On ne voit pas le fond.» Alors pour mobiliser autour de sa candidature, il se sert des réseaux sociaux notamment de sa page Facebook et accepte le jeu de la médiatisation.

Son candidat principal est celui du Nord-Pas-de-Calais, selon lui, car il bénéficie de l'élection de Miss France de sa compatriote Camille Cerf. Vendredi après-midi, c'est le candidat originaire de Rhône-Alpes qui était en tête des votes.

>>> Diaporama des 10 finalistes de Mister France 2015.

Le Haut-Rhinois estime que sa candidature parmi les 10 finalistes sort du lot. Il a passé la trentaine alors sept autres candidats ont moins de 25 ans, une profession particulière – il est responsable d'un département d'une société de transport express à l'aéroport de Bâle-Mulhouse et assure des formations en sécurité aéroportuaire – et «je sais parler, pour d'autres candidats, ça ne suit pas toujours (sic).» Sans oublier son physique: 1,83 m, brun, les yeux verts – pour lesquels Roselyne Bachelot a craqué sur D8 – et une musculature finement ciselée et travaillée.

Mannequin dans une agence suisse

Si David Frey, papa d'un petit garçon de 4 ans et demi, se présente à Mister France, c'est qu'il a été repéré en 2013 pour faire du mannequinat. «Un photographe local voulait proposer des books masculins à sa clientèle, il m'a proposé d'être son modèle», explique le Haut-Rhinois.

Ensuite, il a été repéré par des photographes professionnels de mode puis intégré l'agence suisse United Models en juillet 2014. Le Haut-Rhinois a été sollicité pour participer à l'élection du plus bel homme de France qui était en sommeil depuis 2011. Un challenge qu'il a accepté de relever estimant avoir «le profil pour représenter Mister France», et voyant une opportunité d'entrer en contact avec le monde des médias. Il reste désormais à David Frey d’être persuasif quand viendra son tour de parole.