Alsace: Le conseil général du Haut-Rhin appelle à sonner le tocsin contre la réforme territoriale

REFORME TERRITORIALE Les communes du Haut-Rhin sont invitées à sonner le tocsin et à faire retentir leurs sirènes contre la réforme territoriale, mardi...

F.H. avec AFP

— 

Manifestation contre la fusion de l'Alsace avec la Lorraine et Champagne-Ardenne près des institutions européennes à Strasbourg, le 13 décembre 2014.
Manifestation contre la fusion de l'Alsace avec la Lorraine et Champagne-Ardenne près des institutions européennes à Strasbourg, le 13 décembre 2014. — Gilles Varela

Un refus assourdissant. Pour protester contre la fusion de l'Alsace avec la Lorraine et la Champagne-Ardenne, le conseil général du Haut-Rhin a appelé les communes du département à faire retentir tocsins et sirènes mardi, à la veille du vote du projet de loi à l'Assemblée nationale.

>>> Cinq photos illustrant la manifestation contre la réforme territoriale à Strasbourg, le 13 décembre 2014, qui a rassemblé 1.600 à 8.000 personnes.

Le président du Conseil général du Haut-Rhin, Charles Buttner (UMP), a lancé un appel aux maires du département, dans un courrier que s'est procuré l'AFP. Il propose «une action symbolique de protestation à la veille de l'ultime vote du texte par l'Assemblée nationale, en faisant retentir le tocsin ou la sirène, le 16 décembre à 18 heures dans (leur) commune.»

Charles Buttner envisage un référendum

L’élu haut-rhinois indique par ailleurs qu'il soumettra «très prochainement» au Conseil général une «motion en vue d'un référendum ou d'une consultation qui solliciterait l'avis des Alsaciennes et des Alsaciens sur l'intégration de leur région au sein de la grande région Alsace-Lorraine-Champagne Ardenne».