Strasbourg: Le service Hygiène et santé ratisse la ville

CONSOMMATION En cette période de grande fréquentation touristique, le service Hygiène et santé de la ville effectue des contrôles dans les restaurants mais aussi sur les stands du marché de Noël...

Gilles Varela
— 
Frédéric, inspecteur de salubrité, fait un contrôle sur un stand du marché de Noël.
Frédéric, inspecteur de salubrité, fait un contrôle sur un stand du marché de Noël. — G. Varela / 20 Minutes

Strasbourg, capitale de Noël, a un rang à tenir. «Un effort tout particulier a été fait sur  authenticité du marché de Noël, sa décoration, la qualité des produits que l'on y trouve et évidemment sur la sécurité alimentaire qui est un impératif pour Strasbourg», rappelle Alain Fontanel, premier adjoint au maire. 

Le «cru 2014 est bon»

Aussi des contrôles sont effectués ces derniers jours dans les restaurants mais également sur les stands alimentaires du marché de Noël. Et «le cru 2014 est bon, affirme Pascale Rouillard, chef du service Hygiène et santé de la ville. Nous avons pour l'instant mis seulement un restaurant en demeure avec obligation de travaux et imposé qu'il assure une meilleure traçabilité des produits, dans la rue du Maire Kuss. Nous sommes allés également dans les restaurants de la place de la cathédrale,  où il y a eu deux rappels à la réglementation, mais rien de grave».

20 % des chalets sont inspectés

Frédéric, inspecteur de salubrité, passe tout en revue, mesure rapidement les températures, ouvre les frigidaires, regarde attentivement les dates limite de consommation, vérifie la traçabilité des produits...Il inspecte le respect des règles d'hygiène générale, comme l'aménagement, l'accès aux produits pour se laver les mains.

Sur la centaine de chalets alimentaires du marché de Noël, seulement 20 % environ seront contrôlés. «Ce n'est pas la peine d'aller sur tous les stands, indique Alain Fontanel. C'est un message qui est envoyé à tous et sur le marché tout le monde connaît un voisin qui a été contrôlé, cela a un effet dissuasif».

Pour ce deuxième jour de contrôles, seuls quelques rappels à la réglementation ont été faits sur le marché. Pas de quoi s'alarmer donc. La fête peut continuer tout est sous contrôle.