Strasbourg: Vers la création d'un groupe de travail pour étudier la place de l'animal en ville

ANIMAUX La municipalité strasbourgeoise veut créer un groupe de travail, toutes tendances politiques confondues, sur la place des animaux en ville. L'idée sera présentée au conseil municipal de ce lundi...

Alexia Ighirri

— 

Ostwald le 29 02 2012.l’association Handi chien de Strasbourg organise à Ostwald une opération pour sensibiliser les enfants de 3 à 12 ans à bien et mieux cohabiter avec les chiens.
Ostwald le 29 02 2012.l’association Handi chien de Strasbourg organise à Ostwald une opération pour sensibiliser les enfants de 3 à 12 ans à bien et mieux cohabiter avec les chiens. — G. VARELA /20 MINUTES

En marge d'une délibération sur le zoo de l'Orangerie, Christel Kohler, adjointe au maire en charge de la ville en nature et la ville nourricière, proposera au conseil municipal la création d'un groupe de travail, ouvert à toutes les tendances politiques, pour étudier la place de l'animal en ville.

Animal domestique ou nuisibles

«Je souhaite sortir du débat stéril et donner aussi une dimension nouvelle à la ville en nature. Le groupe de travail permettra d'y aborder de nombreuses thématiques, de l'animal domestique au piégeage des nuisibles qui suscite parfois l'émoi, pour les pigeons par exemple», explique Christel Kohler. L'adjointe espère faire évoluer les pratiques et le regard sur l'animal. «Je crois que ça intéresse les gens, poursuit-elle. J'étais récemment à la conférence de Matthieu Ricard (le moine bouddhiste était à Strasbourg en octobre pour présenter son «Plaidoyer pour l'altruisme, plaidoyer pour les animaux») et j'y ai vu un nombre impressionnant de Strasbourgeois.»

Code Animal veillait au grain

L'initiative devrait en tout cas intéresser l'association Code Animal. Lors de la dernière élection municipale, elle avait mis en ligne un blog pour évaluer les promesses du maire à propos des animaux. Il avait notamment été question de l'expérimentation de pigeonniers contraceptifs, de la problématique des chats errants ou encore de l'interdiction de la chasse dans les forêts de la Communauté urbaine de Strasbourg.